Forum RP

Le forum tranquille pour RP entre fan
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jollythinker

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 28

MessageSujet: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Mar 31 Jan - 6:24

Il est peu connu à savoir comment la vie est réellement faite. Certains en parle comme si c'était un livre déjà tout écrit, et certains pensent que la vie s'écrit au fur et à mesure que nous la vivons. Certains pensent en avoir le contrôle, et certains croient qu'il n'en est pas dû réellement à leurs choix. À Zekassia, le destin s'écrit de lui même, mais il est autant tout protégé par des êtres qui habitent une dimension différente de la réalité. Bien que non connu aux êtres qui habite la planète, ces êtres ont été conçu par les dieux pour garder un certains contrôle sur la vie. Ils ont été nommés 'Gardiens du Destin' et leur rôle est d'assurer le déroulement des vies sur Zekassia. À l'aide de cartes magiques, ils arrivent à déjouer les événements qui peuvent se produire n'importe où. Ils peuvent complètement prendre le contrôle de la vie d'une personne... mais le mauvais usage de ces cartes leur apportera de grandes conséquences négatives.

Les Gardiens ont leur propre société dans laquel ils travaillent ensemble pour bien exécuter leur rôle. Ils ont leurs propres règlements à respecter entre eux pour éviter que des désastres se produisent. Mais tout comme à Zekassia, il n'arrive pas à tout le monde d'être coopératif...

Deux Gardiennes sont de bonnes amies, même si leurs personnalités différente pourrait laisser croire le contraire. Une Gardienne de petite taille, à la fourrure blanche portait la robe que chaque Gardien devait porter. Une robe blanche et verte muni de plusieurs bandes en or avec un design particulié. Comme tout Gardiens elle portait aussi des anneaux sur chaque oreilles qu'elle avait sur le côté de la tête, contrairement au Zikas qui les ont sur le dessus. Elle avait les cheveux attaché en un chignon sur le dessus de sa tête, et elle représentait bien l'apparance des Gardiens grâce à son énorme queue en éventaille. Son amie avait les même traits, à quelques exceptions prêt. Sa taille était beaucoup plus grande et ses cheveux étaient traissé derrière, retombant dans son dos. Toute les deux portaient aussi du marquage noir autour des yeux, ce qui était très commun chez les Gardiens.

La plus petite des deux était allongée sur le sol d'un endroit qui ne ressemblait pas à un endroit. L'espace était vide avec une faible lueur bleuâtre qui donnait l'impression de luminosité. Elle s'ennuyait fortement, assez pour tirer la langue au vide qui était au dessus d'elle.

???: Pffft je m'ennuie... Y'a rien d'intéressant qui se passe.

????: Eum... Alors pourquoi ne m'aides-tu pas un instant? Je me dois de redonner un équilibre de vie à une certaines personne présentement. Son cheminement est inquiétant.

Son amie elle flottait dans l'espace vide, tennant dans ses mains un bâton qui lui servait à diriger l'énergie autour d'elle. La petite Gardienne leva la tête un instant dans la direction de son amie.

???: T'es sérieuse? T'as rien de mieux à faire que de rendre quelqu'un heureux?

????: Pourquoi pas? Qu'y a-t-il de dérangeant?

???: C'est exactement ça qui rend le tout ennuyeux! Quand tout va bien alors il n'y a plus de fun! Plus d'action, plus de drame, tout va bien et c'est la joie!

????: Zekassia à une multitude de problèmes... Je ne vois pas en quoi rendre une personne heureuse peut rendre le tout si... joyeux, comme tu dis.

???: Tu sais ce dont Zekassia à besoin?

????: ...D'amour et de paix?

La petite Gardienne se releva d'un bond et resta à flotter dans les airs au lieu d'atterire. Elle s'approcha de son amie.

???: Du nouveau! Des problèmes et des tas de problèmes! Mais je ne parle pas de petite guéguerre ou un truc aussi banal... Nooon, on doit voir plus loin! Moi je veux voir de l'action! Et si...

Et puis elle se mit en position de réflexion en se croisant les jambes et en apportant une main à son menton. Puis un moment après elle revint à son amie en claquant des doigts.

???: Je sais! Et si on allait chercher en dehors de Zekassia, Hm? T'en pense quoi? Des habitants d'un autre monde arrive ici et tout le monde ne comprend plus rien! Les p'tits nouveaux devraient s'adapter à l'environnement et au monde! Les Zikas seraient méfiants d'eux et ils voudraient surement les renvoyer chez eux, voir même les tuer si ils pensent qu'ils sont une menace!

????: ... La grande majorité des Zikas n'est pas comme ça, tu sais.

???: Peut-être pas, mais ça ce change, non?

????: Massy... Ce n'est pas une bonne idée de changer le comportement entier des habitants.

Massy: Même pas temporairement?

????: S'il-te-plait cesse... Tu pourrais t'attirée des ennuis avec des idées pareille.

Massy: Bon, très bien alors...

À ce moment celle qui s'appelait Massy venait de perdre son enthousiasme et se laissa flotter plus loin pour aller s'étendre dans le vide une nouvelle fois. Son amie la regarda aller, se sentant plutôt malaisé de la voir ainsi. Elle savait par contre qu'il ne fallait pas l'encourager avec ses idées, car ça pourrait créer de réel problèmes...

????: Tu es sur de ne pas vouloir m'aider?

Massy: À quoi bon... rendre quelqu'un heureux est ce qu'il y a de plus facile... Tu lui fou une belle petite chose dans le chemin et tout va pour le mieux par après.

????: Eh bien pas toujours... parfois ils ont de la difficulté à bien s'adapter. Leur vie peut devenir encore plus difficile. Ça dépend de comment ils voient la chose.

La petite Gardienne haussa les épaules de sa position.

Massy: Pas assez divertissant à mon goût... Bon!

Elle se leva et s'étira brièvement.

Massy: J'vais aller faire un p'tit tour par moi-même.

????: Tente de ne pas faire de follerie.

Massy: Tu t'inquiètes pour rien, franchement... Bon, on se voit tout à l'heure, Sae!

Et donc Massy s'éloigna pour aller se trouver un endroit seul, laissant derrière elle Sae qui allait faire son travaille. La petite Gardienne se rendit donc à un endroit plus loin dans l'espace vide. Elle regarda autour d'elle pour voir s'il n'y avait pas quelqu'un, mais le champ était libre. Elle fit un sourire narquoi alors qu'elle allait mettre en jeu son idée.

Massy: Peut-être les habitants font-il leurs propres choix... mais le hasard fait aussi bien des choses!

D'un coup sec, elle ouvrit ses bras de chaque côté. Dans un éclat de lumière un bâton fit une apparition devant elle et resta ainsi dans les airs jusqu'à-ce qu'elle le prenne d'une main sur un mouvement rapide avant de le tenir fortement en pointant vers l'avant avec. Elle concentra ensuite une énergie dans l'objet tout en parlant un langage inconnu. Ses mots semblait être transporté avec l'énergie qui circulait autour d'elle. Alors qu'elle continuait, une sorte de portail s'ouvrit devant elle et elle reposa sa position.

Massy: Alors... Quel monde m'a été ouvert?

Le portail qui était devant elle lui montrait un monde au hasard. Bien qu'elle ne pouvait pas contrôler le destin de se monde, elle pouvait tout de même intéragir avec. Il n'était pas conseillé aux Gardiens de communiquer avec les mondes extérieurs autre que Zekassia, mais Massy avait un plan qu'elle voulait mettre à l'oeuvre. En regardant au travers du portail elle se permit de voir à différents endroits de celui-ci, surtout pour y voir un nom qui désignerait le monde. Il y avait plusieurs créatures différentes, dont des humains, ainsi que des animaux avec des traits et une conscience qui pouvait faire comparaison avec d'autres formes de vies intelligentes. Elle continua de regarder jusqu'à-ce qu'elle tombe sur une image d'un titre de livre qui semblait contenir le nom de la planète.

Massy: Mo... Mokofauna. Huh, eh bien j'imagine que ça fera l'affaire. Et maintenant voyons quelles âmes chanceuses vont se retrouver à faire un séjour à Zekassia!

La Gardienne reprit une position où elle teint son bâton dans une main, et de l'autre elle sortie un paquet de cartes divines qu'elle utilisait pour contrôler le destin des gens. Quand elle s'y mit, les cartes se mirent à voler autour d'elle. Elle était encerclée par les cartes à l'horizontale et à la verticale, et devant elle il y avait aussi des cartes qui tournoyait en un cercle au travers duquel elle faisait passer le bout de son bâton. Plus elle accumulait de l'énergie, plus les cartes tournoyaient plus vite. Comme tout à l'heure, elle fit usage d'un dialect inconnu. Alors que l'énergie travaillait, éventuellement elle y mit fin, ce qui voulait dire qu'elle avait réussit à faire ce qu'elle voulait faire. Quand tout reprit son calme, la Gardienne regarda le portail qui était devant elle et étira une fois de plus un sourire narquois.

Massy: Bienvenu à Zekassia, mes chers. J'espère que vous vous amuserez bien.

Dit-elle, suivit d'un petit rire. Les cartes qui étaient autour d'elle, il y a un moment, était de retour dans ses mains. Et quand elle s'apprétait à les ranger, elle leur jetta un regard... une idée venait de lui monter à la tête.

Massy: ... Et si?

Elle regarda le portail devant elle, puis les cartes... elle fit un va et vient ainsi quelques fois avant d'en venir à une décision. Alors d'un seul coup de bâton elle changea le portail devant elle qui menait a Mokofauna pour un portail qui menait à Zekassia, ce qui était beaucoup plus facile d'accès. En fait, elle pouvait y accéder en tout temps sans effort, contrairement au portail qu'elle avait ouvert sur Mokofauna. Alors Massy prit les cartes et les plaça dans une petite boîte que tout les Gardiens ont sur eux pour ainsi bien les porter.

Massy: Oh mais oh qu'arriverait-il si j'échappait mes cartes du destin au travers de se portail! Oh la la, je ne pourrais jamais faire face aux conséquences si ça devait arriver!

Dit-elle en faisant semblant de réellement s'en faire. Elle acta ainsi tout en tenant la boîte du bout des doigts et en l'agitant de tout côté avant de faire semblant de trébucher sur... rien.

Massy: Oups!

Et puis elle lâcha prise au moment où elle fit face au portail. La boîte était maintenant parti dans le monde des Zikas. La Gardienne s'approcha du portail pour regarder sa boîte tomber. Elle se mit à rire avant de se remettre à l'acting.

Massy: Oh non, malheur! J'ai échappé ma boîte entière de cartes du destin au travers de se portail!

????: Tu as fait quoi?!

Alors que Massy se tennait le visage des deux mains en fausse représentation d'une expression de panique, elle figea et son regard était maintenant directement centré sur Sae qui venait tout juste d'arriver.

Massy: Euh... Rien?

Sae: Tu... T-Tu n'as pas réellement échappé ton boîtier au travers de se portail, j'espère?! C'est une blague!

Massy: Um... Oui, c'est une blague. Il n'est pas réellement tombé et tu t'imagines des trucs.

Sae: A-Alors... pourquoi ce portail est ouvert? Et, et pourquoi te tenais-tu... ainsi?

La petite Gardienne regarda Sae les yeux grands ouvert et cligna quelques fois en silence avant de se mettre la main au visage et la glissa vers le bas avec un air de déception. Elle, qui croyait que Sae n'allait pas tomber dans le piège de cette mauvaise excuse, soupira.

Massy: ... T'es bête ou quoi? Bien sûr que mon boîtier est tombé. Tu croyais vraiment ce que j'ai dit?

Sae: Oh Massy, non... Tu dois aller le chercher, et ce au plus vite! Si les plus hauts apprennent ce que tu as fais... alors qui sais ce qu'ils vont te faire? C'est un énorme problème...

Massy: Et v'la que tu recommences avec ton petit air inquiet... Je peux facilement le retrouvé, je veux juste m'amuser un peu, c'est tout. Oh, et tu sais ce que j'ai dit tout à l'heure à propos de faire venir des gens d'un autre monde? Eh bah, c'est fait aussi!

Dit-elle avec un large sourire en se balançant d'en avant à en arrière. Sae était sans mots. Son air inquiet s'intensifiat plus qu'il ne le fallait. Massy s'avança vers elle et flotta jusqu'à sa hauteur pour lui passer le bras derrière le cou.

Massy: Laisses aller quelques jours et puis on arrangera tout, c'est pas grave. Et c'est quoi le pire qui pourrait arriver de toute façon? Que les gens de l'autre monde en bouffe quelques un?

Sae: Les Dieux ne seront pas content...

Massy: Pffft, les Dieux... Ils sont trop occupés à faire leurs trucs divins pour se mêler de ça. Tu vas voir, ils ne s'en rendront même pas compte! Aller, j't'invite à venir avec moi à Zekassia et on observe ce qu'il va s'y passer! Puis t'es pas curieuse de voir ce qu'un petit Zika pourrait faire avec des cartes magiques comme celles là? *Wink*

Sae fit un pas de recule en retirant le bras de son amie et la regarda d'un air sérieux.

Sae: Je te suggère d'aller chercher ton boîter immédiatement. Tu n'as aucune idée de ce que tu fais et tu pourrais le regretter amèrement!

Massy perdit le sourire en entendant ceci. Pendant un instant elle semblait avoir un regard de culpabilité, mais elle haussa les épaules et laissa voir un petit sourire et un visage défiant.

Massy: Alors forces moi, ma belle. Viens à Zekassia et trouves moi!

Sae: Massy!!

La petite Gardienne recula rapidement et sauta au travers du portail toujours ouvert avant de le refermer en un mouvement de main avant même que Sae ne puisse l'atteindre. L'autre Gardienne avait tentée de le tenir ouvert, mais à son échec il n'y avait que du vide tout autour d'elle. Elle n'arrivait pas à croire ce que son amie venait de faire... mais elle ne pouvait pas laisser les choses ainsi. Ne sachant pas où était maintenant Massy, Sae ouvrit un portail par sa magie et sauta au travers pour se retrouver à Zekassia. En regardant autour elle semblait se retrouver dans une forêt quelconque. Elle savait que ça n'allait pas être facile... mais elle devait commencer quelque part.


------------------------


Dans une plaine vaste et verte d'herbe se trouvait une petite maison bien construite. La demeure possédait un toit qui touchait le sol et celui-ci montrait qu'il y avait au moins deux étages à grimper. La structure était similaire à la plupart des maisons connu, mais au lieu de faire usage de la pierre, les murs extérieurs étaient fait de rondins de bois très solide. Il y avait des fenêtres d'installées sur les deux étages aussi et tout autour de la demeure. Le toit semblait être couvert du gazon qui était tout autour, comme si l'habitation elle-même faisait partie de la nature.

Non loin de là une lumière se fit voir en plein jour et quelque chose apparu... ou plutôt quelqu'un, même voir plusieurs personnes. Des habitants qui n'étaient pas de cette planète. Ce n'était pas des Zikas, ni tout autre race qui vivait sur Zekassia. C'était... des Mokofauniens.
Revenir en haut Aller en bas
mdsd95

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 22
Localisation : Monaco

MessageSujet: S   Sam 4 Fév - 17:05

Mokofauna est un monde bien particulier. Dans celui-ci, les animaux et humain cohabitent ensemble, à un détail important, les animaux de chez nous sont des humanoïdes là-bas, c'est également le cas pour les insectes. Les morphologie reprennent celles d'humanoïdes, de ce fait les animaux connu chez nous comme étant dépourvus de bras ou de jambes en possèdent dans ce monde. Il existe quelques exceptions, les oiseaux possèdent une paire d'ailes dans leur dos par exemple. C'est dans ce monde que nous suivons l'histoire de 6 garçons, ils forment un groupe d'amis avec qui ils partagent tout, même leurs aventures.

Dans ce groupe il y avait :

- Herbert Habilton, un lapin humanoïde âgé de 14 ans. C'est un fanat de jeux-vidéos et d'ordinateur. Il a plus tendance à chercher la solution de facilitée plutôt que la difficulté. Il est très rancuniers, détestant qu'on lui fasse du mal et à ses proches, il peut se montrer très mauvais, sans pour autant détruire une personne. Il est également compatissant envers les autres.

- Billy Kent, un humain âgé de 14 ans. C'est quelqu'un de très intelligent, il est plus adepte de la réflexion plutôt que de l'agissement. Bien qu'il est de l'endurance, le sport n'est pas sa tasse de thé et il a horreur qu'on le sous estime. Il possède un chapeau de cow-boy dont il ne se sépare presque jamais, sauf quand il va dormir ou se baigner.

- Félix Sleem, un dalmatien humanoïde âgé de 14 ans. Possède une moto-cross de couleur verte, il adore faire des tours avec celle-ci, il aime bien les sensations fortes mais il manque parfois de confiance en lui, sauf pour piloter. Malgré tout, c'est quelqu'un de très sympathique, il est également de nature calme. Il peut utiliser sa mâchoire pour se défendre.

- Bruce Davis, un veau humanoïde âgé de 14 ans. Il est assez bagarreur, il n'aime pas qu'on s'en prenne à des plus faibles et encore moins la violence gratuite. Ce qui lui plaît le plus ce sont les sports de combats, plus précisément la boxe. Il reste quelqu'un de très loyale tout en ayant un fort caractère. Il n'est pas simple à intimider, mais peut craindre un adversaire.

- Phil Gordon, un chat humanoïde âgé de 14 ans. Fruit d'une expérience scientifique, il possède une fourrure rouge. Cependant, il est stupide et parfois irresponsable, il est plutôt lent pour tilter. Bien qu'il soit idiot, il est réaliste et conscient de se qu'il se passe autour de lui. Il adore cuisiner, et est de nature gourmande et il adore partager.

- Edwin Habilton, un lapin humanoïde âgé de 10 ans. C'est le petit frère d'Herbert, ce jeune garçon adore le skateboard, ce sport à fait de lui un enfant casse-cou. Mais il est très mauvais perdant tout en étant un bon gagnant, c'est un coureur de jupons mais il est très fidèle envers ceux qui l'aime. Il est cependant en avance sur son âge mais n'est en aucun cas macho.

Le jeune groupe était dans une immense plaine verte, non loin de leur ville. Le temps était ensoleillé et tout en faisant une chaleur agréable, le groupe était entrain de pic-niquer. Les discussions allaient de bon train, au tour à tour, un discuter avec un autre, 2 discuter avec 2 autres et tout le monde discuter ensemble et ainsi de suite...

"Vous voyez, c'est comme ça qu'Ajisai est moi on est tomber amoureux tout les deux."
C'était Herbert qui parlait, en effet il était entrain de raconter son histoire de comment il a rencontré sa chérie Ajisai, une kistuné verte. En réalité tout le monde la connaissait déjà, mais c'est Edwin qui insistait pour l'écouter une fois de plus, les histoires d'amour le passionnait.
"C'est tellement adorable, je m'en lasserait jamais de l'écouter encore et encore !"
Le jeune Edwin eu une envie pressante.
"Oh excusez moi je reviens !"
Il parti aussitôt dans un coins pour aller vider sa vessie.

Tout pouvait aller pour le mieux, Phil était sur le point de boire une gorgée de jus de raisin quand soudain...
"Hey ! Il n'y avait pas d'arbre juste devant nous il y a quelque secondes ! Et il n'y avait pas de buissons non plus ! Et la ville a disparue..."
Exclama Herbert, le jeune groupe regarda autour d'eux. L'évidence leur frappa au visage, ils étaient comme téléporter dans un autre lieux. Cependant, ils n'ont rien vue venir, aucun élément étrange ou quoique soit d'autres leur a attirer l'attention. De ce fait, leur esprit était totalement confus. Malgré tout, Billy tenté de trouver un raisonnement logique à cela, mais il n'en était rien...
"Restons calme les gars, il y a sans doute une explication logique à cela. Je ne sais pas si c'est une mauvaise blague, si on a reçu un sort quelconque... ou si on s'est pris un éclair... à moins que ce soit un rêve ou une illusion... je ne veux effrayer personne mais peut-être qu'il s'est passé quelque chose et qu'on... est mort... non attendez c'est idiot ce que je dis... non désolé mais c'est inexplicable..."
Si le jeune humain ne pouvait pas trouver une raison logique à une situation, c'est qu'ils sont très mal barrés

De son côté, Phil vue rapidement que leur pic-nique avait totalement disparus, et cela l'inquiéter plus que leur situation actuelle. Mais c'était probablement mieux ainsi car cela pouvait le faire paniquer encore plus d'être loin, très loin de chez eux...
"Hé ! Où et la bouteille de jus de raisin ?! Et les biscuits, les muffins, les sandwichs, le panier, la nappe ?! Oh non le pic-nique s'est volatilisée, oh non non non non non... non... juste non... cette journée ne pourrait pas être pire... oh que non... bien sûr que non..."

"Sans vouloir te faire peur Phil, on a un plus gros souci, en fait c'est pas vraiment le pic-nique qui a disparue mais c'est plutôt nous."
Lui répondit Bruce, de manière assez directe. Phil, n'a pas tilter tout de suite mais après plusieurs secondes, il compris ce qu'ils leurs arrivaient...
"Bah voilà... c'est pire."

Félix regarda autour de lui et vit une maison au loin de la plaine...
"Hé les gars ! Regardez là-bas il y a une petite maison, vous en pensez quoi ? On devrez y aller non ? On va sans doute trouver quelqu'un qui pourra éventuellement nous aider."

- "Ou éventuellement nous faire du mal, même si on est 6."

- "Bruce ne soit pas si pessimiste, on est peut-être paumer mais on est pas non plus en danger de mort permanent. Tu as raison Félix on devrait aller voir."

- "Exactement, et j'ai une proposition à vous faire, si certains sont réticents à y aller, on peut y aller à 2 tandis que 4 autres restent cachés derrière, si par hasard la situation venait à mal se passer."

"C'est une bonne idée mais... qui y va alors... ?"

- "Bon... on ne va pas tirer à la courte paille, sans paille ça va pas le faire en plus, ni faire un pierre feuille ciseaux parce-que le PUITS N'EST PAS UN BONUS !"
Dit-il en regardant Bruce et Félix, qui regardaient ailleurs pour ne pas se sentir concernés.
"Bon aller j'y vais ! Où est Edwin ?"

Le jeune groupe regarda autour d'eux, c'est seulement qu'ils ont remarquaient qu'Edwin n'était pas avec eux. L'inquiétude tomba heureusement rapidement quand le jeune lapin revenu de sa pause pipi, alors que celui-ci ne savait pas encore ce qui leur arrivait...
"Me revoilà ! Hey qu'est-ce qui se passe les gars vous avez l'air stressé."

- "Ah Edwin ! Tu viens avec moi, on va voir la maison là-bas on a un souci à régler."

- "Quel souci ? Hey où est le pic-nique ? On s'en va déjà ?"

- "Je t'explique en route, aller viens !"
*Le grand frère pris la main du petit frère, et les deux jeunes lapins se dirigent donc vers la maisonnette, le reste du groupe restait assez loin d'eux pour ne pas se faire voir. Mais si jamais les choses devaient mal tourner, ils étaient près à intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
jollythinker

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 28

MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Ven 24 Mar - 14:43

La maison était habitée par deux individues. Une jeune zikas au poil brun et tatouée de flammes jaunes. Elle portait une tenue tribale, son haut de torse entouré de bandages blancs. Elle portait des bracelets aux poignets et aux chevilles. Dans son dos elle semblait avoir des ailes ressemblant a celles d'un insecte. Pour finir, sa queue était attachée à plusieurs sections par un ruban rouge qui se termina en boucle tout au bout de celle-ci. C'était Ignes Scintilla, une jeune fée de feu qui avait quittée ses terres pour vivre en paix avec une amie qui avait acceptée, voir même insistée pour qu'elle reste avec elle.

Lucky Bell, une Paï'Kitt. C'était une race à l'apparance de chat qui vivait souvent éloigné des autres races en raison de leur pouvoir de contrôle sur la chance. Lucky ne portait pas de vêtements comme la grande majorité des Paï'kitt. Le seul accessoire qu'elle portait était une large boucle qu'elle portait sur la tête pour attacher ses long cheveux blonds en une queue de cheval. Ses cheveux étaient aussi dégagés sur le côté, ce qui laissait voir ses ravissant yeux bleus.

De l'intérieur de la maison la jeune fée vit un éclat de lumière qui provenait de l'extérieur. Ça attira son attention à savoir ce que c'était. Elle allait donc à la fenêtre de sa chambre du deuxième étage pour regarder au loin dans les plaines. Quand la lumière disparue elle vit le groupe de Mokofauniens tous assient ensemble, sauf pour un qui était un peu plus éloigné. Ignes remarqua rapidement qu'ils n'étaient pas d'ici vu leur apparance. Elle fût plutôt surprise et même inquiète de voir un tel groupe apparaître. Elle jugeait bon d'en aviser la Paï'kitt, et c'est ce qu'elle allait faire. Elle quitta donc rapidement la fenêtre pour aller rejoindre son amie au rez-de-chaussé.

Ignes: Lucky!

S'écria-t-elle en la cherchant. Une tête apparue dans le cadre de porte d'une autre pièce. La Paï'kitt se pointa donc le bout du nez en ayant entendu l'appel d'Ignes. La fée se rapprocha rapidement avant de ralentir le pas de façon significative une fois proche. Son ton de voix baissa drastiquement aussi, comme si elle était gênée de parler.

Ignes: Il se passe quelque chose dehors... J'ai vue une lumière et... des étrangés sont apparuent...

Lucky semblait quelque peu confuse et curieuse du court scénario qu'elle venait d'entendre, mais elle ne la niait pas. Elle se déplaça jusqu'à la fenêtre du salon pour elle aussi regarder à l'extérieur, et comme de fait elle pouvait confirmer ce que lui avait dit Ignes. En plus, cette fois deux d'entre eux venait directement en direction de la maison. Avant même qu'ils puissent frapper à la porte, Lucky s'en alla l'ouvrir pour les accueillir.

Lucky: Bonjour, bienvenu! Puis-je vous aider avec quelque chose?

Leur demanda-t-elle de façon joviale. Elle n'était pas effrayée ou quoique se soit. Elle était tout particulierement accueillante. Au fond de la maison on pouvait voir Ignes qui gardait ses distances et qui préférait regarder de loin.



--------------------------



Il y avait un jeune zika adolescent assis contre un mur, ses genoux fléchi et son visage caché par ses bras croisés et reposés sur ses genoux. Il n'était pas à la vu des autres et ne voulait pas l'être. Il semblait déprimé. Il se trouvait dans l'une des plus grandes villes de Zekassia. Il laissa entendre un fort et long soupir alors qu'il ne faisait que gruger du noir de ses pensés. Mais toute ses pensés seraient dérangées lorsqu'il entendit un très fort BANG métallique directement à côté de lui. Il poussa un cri de surprise et ramena rapidement une main sur sa poitrine pour se calmer de cet angoisse. Il regarda en direction d'où provenait le son pour y voir un étrange boîtier. Le jeune zika prit la peine de se lever pour aller le prendre et le regarder de plus prêt. Il fit faire quelques tours pour voir tout les côtés de cette drôle de boîte, puis procéda à l'ouvrir pour regarder ce qu'il y avait à l'intérieur. Il y avait des cartes, tous face cachées. À ce moment il était plein de questionnements. Il prit lentement la carte du dessus pour la regarder et...

???: Eh ben, c'est donc toi l'heureux élu?

Encore une fois le jeune garçon poussa un cri de surprise et se retourna tout en gardant une forte prise sur les objets qu'il venait de trouver. C'est à ce moment qu'il remarqua Massy qui flottait dans les airs avec un sourire plutôt narquois. Ne sachant pas qui elle était ou qu'est-ce qu'elle était, il n'avait raison que de la craindre.

???: Qu-Qui êtes-vous?

Massy: Disons tout simplement que je suis... hmm... Ah! Une ange gardienne. T'as pas à avoir peur.

Elle fit un signe de tête vers les cartes.

Massy: Ces cartes que tu as. Elles sont divines et magiques! Avec ça, tu peux absolument, tout. faire. Envie d'essayer?

Le jeune n'avait pas l'air convaincu. Il la dévisagea comme jamais. Massy réalisa rapidement qu'il ne la croyait pas. Elle se roula les yeux avant de mettre pied à terre et s'approcha de lui pour prendre la carte qu'il avait en main.

???: Hey!

Fit-il en tendant la main lorsqu'il se fit enlever la carte. La gardienne analysa celle-ci rapidement avant de lui remettre.

Massy: Fortuna. Une carte qui te donnera la meilleur des chances. Au fait c'est quoi ton nom?

C'est à ce moment que la gardienne prit le temps de bien le regarder aussi. Bien entendu il était jeune, donc il n'avait pas encore une taille adulte. C'était aussi un zika possédant des ailes de chauve-souris. On les voyait plutôt rarement ceux-là. Il avait une couleur de fourrure, brune, qui était plutôt commune chez les zikas. Massy voyait que ses cheveux étaient long, son toupet tombait pour presque cacher son oeil gauche, et par l'état de ses vêtements elle pouvait déduire qu'il ne devait pas avoir la vie facile, même qu'elle se demandait si il avait des parents. Le jeune zika dévia du regard avant de donner son nom.

Fenz: J-Je... Je m'appelle Fenz.

Massy: Fenz, hen? Moi c'est Massy, et à partir d'aujourd'hui tu es le nouveau détenteur de cartes du destin!

Massy prit une pose fière alors que Fenz lui ne fit que regarder la carte qu'il avait en main. Ce moment de silence dérangea Massy qui laissa entendre un soupir d'impatience.

Massy: Eh ben t'attends quoi pour commencer à les utiliser?

Fenz la regarda confus avec tout ces événements qui arrivaient en même temps.

Fenz: Eum... Je fais comment?

La gardienne tendis la main et lui fit signe de lui donner une carte. Le jeune zika obéit donc et donna la carte qu'il tennait en main; Fortuna. Massy regarda de nouveau la carte et tourna ensuite son regard vers lui. Elle prit la carte à deux doigt et tourna la face de celle-ci vers Fenz.

Massy: C'est simple à utiliser. Si tu comprends la carte, alors t'as qu'à y penser et le souhaiter. Y'a pas de trucs avec ces choses, faut seulement que tu le souhaites! Regardes.

Elle se fit silencieuse pendant les prochaines secondes alors que la carte fit son tour de magie. Elle se mit à briller si fort entre les doigts de la gardiennes qu'on venait à bout de ne plus voir le dessin qui était dessus. Fenz se couvrit les yeux le temps de l'éblouissement. Quand tout fût terminer, Massy redonna la carte au jeune zika, qui la remit dans l'une de ses poches de pantalons après avoir regarder s'il y avait quoique se soit de changé dessus.

Massy: Voilà, maintenant t'es le zika le plus chanceux de tous.

Fenz essaya de voir s'il y avait vraiment une différence, mais il ne remarqua rien de changé.

Fenz: ... Vraiment? Je ne sens rien de différent.

Massy: Hmm, comment te le prouver...

La gardienne tenta de voir avec quoi elle pourrait lui faire comprendre qu'elle ne disait pas de bêtises, mais comment tester la chance? Un claquement de doigt de sa part démontra qu'elle venait d'avoir une idée. Elle accrocha rapidement Fenz par le poignet.

Massy: Accroches toi!

Et puis elle disparut par le moyen de la téléportation... pour réapparaitre devant un édifice spécifique. Lors de la fin du voyage à travers l'espace, Fenz regarda rapidement autour de lui, n'ayant pas comprit ce qu'il venait d'arriver, alors que Massy avait les yeux directement sur l'édifice devant eux. Fenz fini par remarquer où ils étaient.

Massy: On va tester ta chance ici! Là où la chance est un jeu!

Ils étaient devant un casino, un endroit où l'ont misait avec ses gemmes pour tenter d'en ressortir avec plus, ou bien pour se ruiner complètement. Par contre Fenz ne semblait pas partager le même point de vu.

Fenz: Mais je n'ai pas le droit d'entrer là!

Massy: Il vont te laisser, crois moi. T'as qu'à me laisser faire. Puis d'ailleurs, t'as pas envi d'être riche?

À la mention de ceci, le jeune zika ailé regarda le sol en réflexion, mais aussi parce qu'il savait qu'il avait besoin de gemmes. Il avait ses raisons. Mais avant même qu'il puisse donner une réponse, la gardienne l'aggripa de nouveau par le poignet, le surprenant et se dirigea vers l'entrée du casino.
Revenir en haut Aller en bas
mdsd95

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 22
Localisation : Monaco

MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Sam 25 Mar - 21:27

Tandis qu'Herbert et Edwin étaient devant la porte de la petite maison, le reste du groupe regarda au loin, près à agir si jamais les choses devaient mal tournés...
"Les gars je n'aime pas ça, c'est trop calme ici, et comme par hasard où est-ce qu'on a atterrit ? Juste devant cette maison, à mon avis il doit y avoir quelqu'un qui nous veut du mal..."

Billy leva les yeux au ciel, il démentit aussitôt l'hypothèse de Bruce...
"Non mais tu t'entends parler toi ? Qui nous voudrait du mal, mis à part Kanoh et Khär ? Et puis aussi pourquoi nous envoyer ici ? TU sais si quelqu'un voulait vraiment nous mettre des battons dans les roues, il serait venu de lui même."

Bruce ne comptait pas se laisser faire par son rival mais ami de toujours malgré tout...
"Bien sûr toi tu as la science infuse, tu sais mieux que tout le monde, tu sais quoi p'tit génie ? Si dans la minute qui suit la personne qui ouvrira cette porte attaquera Herbert et Edwin, tu devra dire HAUT et FORT devant tout le monde que tu avais tord et que j'avais raison, et si c'est l'inverse... alors je devrais dire que j'ai... tord et que tu as raison..."

- "Très bien ! J'accepte, soit pas trop déçu car de tout façon, tu as l'habitude non ?"

Félix réagit à cette petite querelle des deux amis rivaux...
"Bon ça suffit vous deux ! On a mieux à faire que se chamailler non ? Regardez plutôt ce qui se trame à la porte parce-que je ne voudrais pas qu'on perde deux amis par mégarde, je tiens à ce qu'on rentre tous en vie et en entier si possible..."
Le jeune dalmatien jouait souvent les arbitres avec Herbert pour calmer le jeu avec Billy et Bruce. Ce qui au passage les agaçait souvent, après tout l'amitié à ses petits moment de chamailleries...

Phil n'était pas réellement concernait par ce qu'il vient de se passer, il pensait surtout à autre chose...
"J'espère qu'il y a de la nourriture à l'intérieur, je ne compte pas attendre ce soir pour manger..."

De leur côté, les 2 frères redoutés ce qui allait suivre, ils avaient peur que les choses tournent mal et qu'ils allaient devoir se battre. Fort heureusement, cela n'arriva pas car ils tombèrent sur une charmante créatures femelles, semblable à un chat. Ce fut bien sûr le grand frère qui pris la parole, cependant ils comprirent très vite qu'ils n'étaient pas chez eux, ou du moins ils étaient peut-être trèèèèès loin...
"Bonjour, mademoiselle... euhm désolé de vous dérangez mais... euhm nous ne sommes pas d'ici et... j-je ne veux pas vous faire peur mais héhé ! Il se pourrait qu'on soit d'un autre monde, alors surtout ne paniquer pas ok ? Car nous avons plus peur nous que vous... et je ne veux pas que les choses tournent mal."
Le jeune lapin n'avait pas vraiment l'air d'avoir de l'assurance face à cette nouvelle créature qui pourtant semblait très amicale. Edwin remarque alors une autre créature au fond et dit simplement...
"Bonjour toi..."
Revenir en haut Aller en bas
jollythinker

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 28

MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Mar 28 Mar - 16:23

Le lapin devant la Paï'kitt semblait nerveux. Lucky ne perdit pas son sourire à l'écouter. Elle poussa un petit rire à l'entendre parler tellement il voulait faire bonne impression et ne pas paraître comme une mauvaise personne.

Lucky: Oh allons! Il n'y a aucune raison d'avoir peur! Et si par monde vous voulez dire un autre continent, alors je vous crois! Je n'ai jamais vu d'espèce comme vous avant.

Dit-elle avant de regarder Edwin.

Lucky: C'est votre petit frère? Il m'a l'air charmant~

Dit-elle avant de lui ébouriffer les cheveux légèrement. Et Ignes qui n'avait pas bougée de son endroit remarqua qu'Edwin l'avait vu. Elle plaça ses mains derrière son dos et baissa la tête pleine de gêne avant de simplement lui envoyer la main en retour. De ce qu'elle voyait il n'avait pas l'air très âgé. Au travers de sa gêne, ça la soulageait un peu en même temps. Elle ne rencontrait pas souvent des gens du même groupe d'âge qu'elle.

Lucky: Allez, je vous laisse entrer! N'oubliez pas d'inviter vos amis qui sont plus loin! On fera les présentations lorsque tout le monde sera là~

Dit-elle avant de s'enlever de la porte pour les laisser entrer. Bien entendu elle savait que les autres étaient plus loin puisqu'ils avaient été vu par la fenêtre par Ignes au tout début. Elle passa prêt d'Ignes. La jeune fée la suis donc là où elle allait pour éviter de rester trop prêt des inconnus.

Ignes: Pourquoi les laisses-tu entrer?... On... On ne les connait pas.

Lucky: T'inquiètes, ils ne sont probablement que perdu. Tu peux retourner dans ta chambre si ça te rend incomfortable.

Ignes: N-Non... Je veux rester prêt de toi...

Lucky laissa donc ainsi les Mokofauniens entrer dans sa demeure et les invita à se placer dans son salon. La pièce était plutôt spacieuse, mais conçu que d'un seul divan à trois places. Pour ceux qui désiraient s'y poser le derrière, ils pourraient remarquer à quel point le matériel dans lequel il était fait était d'une douceur extrême. Pour ceux qui n'en aurait pas l'occasion, il y avait toujours plusieurs larges coussins sur le sol sur lequel on pouvait aussi prendre place et y trouver un confort de haut niveau. Dans le milieu de la pièce on y trouvait un large tapis qui prit une grande portion de la salle. Il y avait divers designs et les couleurs variaient entre le jaune et le rouge. Sur l'un des murs prêt de l'une des fenêtre principale il y avait une peinture avec le portrait d'une autre personne de la même race que Lucky, seulement c'était un jeune mâle. Il souriait gaiement.



-------------------



Massy et Fenz arrivèrent tout les deux à l'entrée du casino, là où un Zika bien bâtit faisait la garde. Il apperçu le duo s'approcher de la porte d'entrée. Le garde se plaça alors devant les deux, les bras croisés.

Garde: Vous pensez aller où comme ça avec le gamin?

La hauteur de se zika venait facilement intimider Fenz, renforçant son point sur le fait qu'il n'avait aucun droit d'entrer dans cet établissement. Mais la gardienne n'allait certainement pas se laisser faire. Rien ne lui faisait peur.

Massy: J'ai quelque chose à montrer à tout ces joueurs perdus à l'intérieur.

Garde: Ah bon, et quoi?

Massy: Ce gamin, comme vous dites, possède la meilleur des chances de ce monde.

Le garde baissa les yeux vers Fenz avant de laisser entendre un rire.

Garde: Ha ha! La chance ne se mesure pas juste comme ça, ma p'tite dame. La chance n'appartient à personne!

Massy: Pourquoi ne pas le tester, alors?

Garde: Pfeh, peu importe. Okay petit, entre 1 et 100, à quel nombre est-ce que je pense? T'as un pourcent de chance de tomber dessus.

Le jeune zika se sentait intimidé par le garde qui le regardait de si haut. Fenz était hésitant à donner une réponse. Il ne connaissait pas ce garde et il ne pouvait que dire un nombre au hasard. Ses chances d'y arriver étaient mince.

Fenz: Euh... eum... trente... trente-quatre?

Dit-il. Le garde leva un sourcil à la réponse donné et garda le silence quelques instants.

Garde: ... C'est bien ça. Ça ne me prouve rien, par contre. La chance c'est la chance. Je ne vous lai-

???: Laisses leur donc une chance, Mo.

Un autre Zika se présenta à la porte derrière Massy et Fenz. Il était plus petit que le garde de porte, Mo, mais était d'une grandeur moyenne d'un zika normal. Il portait un habit très élégant recouvert par un long manteau marin qu'il gardait ouvert. On pouvait voir une cravate rouge accrochée à son cou, et sur sa tête reposait un chapeau noir à large bord avec une longue plume blanche. Il s'approcha des trois individus et le garde ne dit pas un mot de plus. Le nouveau zika regarda alors Fenz avec un sourire et lui fit un salut du chapeau.

Sato: Je m'appelle Sato. Je suis le président du casino. Il me fait grand plaisir de vous rencontrer. Permettez que j'entendent vos noms?

Fenz: Je m'appelle Fenz... je suis désolé monsieur, je n'avais pas l'intention d'essayer d'entrer dans votre casino...

Massy: Baliverne, il a quelque chose à montrer à tous, et j'y tiens!

Sato: Dans ce cas décidons de ce cela avec un tour de chance.

Le président du casino mis la main dans la poche de son manteau pour en sortir une pièce à deux côtés. Il la montra à Fenz en la tenant entre ses doigts.

Sato: Nous allons faire un simple lancer de pile ou face. Si la pièce tombe sur pile, tu pourras entrer. Si c'est face, alors je serai obligé de te refuser l'accès. Es-tu prêt, Fenz?

Le jeune zika était nerveux puisqu'il ne croyait pas vraiment en ce qu'avait fait Massy plus tôt. La chance allait-elle vraiment lui sourire? C'était un cas de 50-50, mais pour une certaine raison, Fenz ne se sentait pas autant intimidé par le président. Tout le long Sato lui parlait d'une voix plutôt douce et joviale. Il semblait être quelqu'un de bien à première vue. Fenz répondit donc oui de la tête lentement. Le président déposa la pièce sur sa main, prêt à la lancer en l'air pour la faire tourner et ainsi la laisser atterire au sol. Pour Fenz le lancer semblait long alors que la pièce tournoyait plusieurs fois dans les airs avant de commencer à retomber sur le sol. La pièce fit sa chute et alla frapper le sol. Elle rebondit à plusieurs reprise, changeant toujours de côté à chaque fois, mais le résultat final n'était pas quelque chose d'attendu... Alors que la pièce rebondit une fois de plus, elle retomba parfaitement sur le côté et non face au sol. Elle se mit à rouler lentement jusqu'à-ce qu'elle frappe le mur pour s'arrêter, et comme par miracle elle ne tomba même pas. Tout le monde regarda sans dire un mot. Fenz toujours aussi nerveux, Massy souria du coin, et le président garda le même sourire que tout à l'heure, sans crainte.

Quand tout stoppa il reprit la pièce du sol pour venir la donner au jeune Zika ailé. Celui-ci regarda la pièce et puis le président.

Sato: Regardes les deux côtés de la pièce.

Dit-il. Fenz fit aussitôt ce qu'il demanda et tourna la pièce pour voir les deux côtés pour remarquer que celle-ci avait deux côtés faces seulement. Ce qui voulait dire que Sato l'avait trompé et ne lui avait, en principe, donné aucune chance de gagner. Mais...

Sato: J'avais entendu en arrivant que tu possédais la meilleure des chances de se monde. C'était une excellente occasion de le prouver, et tu me l'as bien montré. La pièce n'est atterit sur aucun des côtés qui étaient toute les deux face. Alors chapeau à toi, mon ami. Ta chance m'a déjoué. Je te donne donc la permission d'entrer dans mon casino. Et tiens, prend ceci...

Il sorta alors une pile de jettons de sa poche pour les donner à Fenz.

Sato: Se sont des jettons pour jouer et miser. Et ne craint rien, si jamais tu devais perdres, je ne te demanderai pas de me rembourser. Après tout tu reste encore trop jeune pour jouer à ses jeux, mais je crois que ton amie tennait à montrer quelque chose, et je dois avouer que je suis assez curieux de voir à quel point tu peux être chanceux. Je vais donc vous accompagner tout les deux à l'intérieur et je vous ferai essayer quelques jeux. C'est d'accord?

Fenz: O-Oui monsieur... et merci. J'avous que... en fait, j'ai besoin de gemmes... et vous me donner la chance d'en gagner. Merci beaucoup.

Sato: Ne me remercie pas trop vite. Tout n'est pas encore gagné, et il ne faut pas non plus toujours faire confiance à la chance. Aller, suivez moi à l'intérieur.

Le président fit le premier à entrer à l'intérieur. Fenz et Massy allait le suivre quelques secondes plus tard. Massy semblait contente de tout les événements qui venaient d'arriver.

Massy: Je l'aime bien ce type. Et quelle chance tu as! T'arrives à deviner le nombre auquel ce zika pense et ensuite une partie nulle sur un pile ou face truqué! Je te l'avais dit, Fenz. T'as la meilleure des chances du monde maintenant et c'est pas prêt d'arrêter, crois moi. Tu comprends le pouvoir de ces cartes, maintenant?

Fenz: Je crois que oui. J'ai de la difficulté à y croire encore... mais on dirait que je suis vraiment chanceux en ce moment.

Massy lui donna une tape dans le dos avant de commencer à entrer dans le casino.

Massy: Tu vas les aimer ces cartes!
Revenir en haut Aller en bas
mdsd95

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 22
Localisation : Monaco

MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Mar 4 Avr - 18:08

Herbert et Edwin furent chacun dans leur tête, assez étonné de voir que la créature était pratiquement ravis de voir des inconnus d'une autre race venir chez elle. Tout du moins, ils étaient rassurés que ça n'allait pas finir en bagarre, même si chez eux c'est pas la guerre 24h/24. Le grand frère qui prit la tête du petit groupe donna sa réponse à propos de l'hospitalité de Lucky...
"Ecoutez, merci à vous c'est vraiment gentil de nous laissez entrer, et de voir que vous n'avez pas peur de nous."

Edwin de son côté se recoiffa rapidement après que Lucky lui est ébouriffé les cheveux, il donna également son point de vue à la situation...
"Merci oui, dîtes votre copine là-bas... elle à l'air d'avoir peur non ? Parce-qu'elle n'ose pas trop se montrer."
Tout en la regardant, ils remarquaient souvent les personnes qui préféraient restés dans leur coin.

Les autres arrivèrent à savoir, Billy; Bruce; Félix et Phil. Bruce et Billy étaient rentrés plutôt confiant et sûr d'eux, cependant pour Félix et Phil, s'était plus sur de la réticence. Ils ne voulaient pas que ça tourne mal, mais ils n'étaient pas en position d'attaque car ils n'étaient pas chez eux et personne dans le groupe ne voulait que ça tourne mal, même Bruce. Félix donna son avis...
"J'ai un peu peur en fait, elle nous fait entrer comme ça sans broncher, si ça se trouve elle à une idée derrière la tête..."

Phil répondit également...
"C'est possible... et si elle nous offrait à manger, et qu'il y avait du poison dedans ?"

- "Euhm, je ne pensais ça à l’extrême non plus... plutôt qu'elle peut alerter les autorité local afin de recevoir une récompense pour avoir fait avancé la recherche sur de nouvelles espèces.

- "On va voir en tout cas..."
Ignes n'était donc pas la seule à être un peu effrayé.

Le reste du groupe arriva donc à l'intérieur de la maison, chacun pris donc place sur les places disponibles. Félix et Phil ainsi qu'Edwin s’assirent sur le divan, Herbert et Billy a décidé de leur laisser la place. D'un autre côté, Bruce voulait s’asseoir mais Edwin s'est empressé de prendre la dernière place disponible du divan. Bruce leva les yeux au ciel et alla donc s’asseoir sur un des coussin disponibles, ainsi qu'Herbert et Billy. L'unique humain du groupe pris donc la parole...
"Bon, et bien bonjour à vous deux, je pense qu'il faut qu'on se présente pour commencer."

Herbert pris la peine de présenter tout le monde...
"Oui, alors pour commencer, voici Billy. Ensuite Félix; Bruce; Phil; Edwin. Et enfin moi, Herbert. Pour faire simple, on était chez nous, on pic-niquait ensemble tranquille dans une prairie. Et soudain paf, nous voilà ici... enfin ici pas là mais dehors, alors on ne sait pas ce qu'il s'est passé. Alors premièrement on ne veut aucun mal à personne."

Bruce fit une remarque...
"Du moins pour l'instant."

Billy répondit aussitôt pour calmer le jeu...
"Bruce s'il te plaît on va pas commencer hein ?"

- "Ouai mais n’empêche on ne sait jamais, on sait comment ça commence, on est gentil on nous accueil patati patata on boit un coup ensemble et après on nous enc--"

- "Hop hop hop ! Bref, désolé faite pas attention il est un peu remonté parce-que les aventures à droite à gauche ça le lasse un peu. Mais bref oui on ne veut de mal à personne rassurez vous, et croyez moi on a plus peur nous que vous."
Revenir en haut Aller en bas
jollythinker

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 28

MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Dim 25 Juin - 21:16

La Paï'kitt attendit que tout le monde entre et s'installe. Elle avait bien entendu la question d'Edwin concernant Ignes. Elle ne lui fit qu'un signe du doigt pour lui demander de patienter un moment le temps que tout le monde soit là. Après que chacun ait prit une place, Lucky s'approcha du groupe avec Ignes près d'elle. Billy et Herbert furent les premiers à prendre la parole pour présenter leur groupe de gens. Elle regarda chacun d'entre eux et prit connaissance de leur nom un à un pour ensuite écouter l'histoire courte de pourquoi ils étaient ici. Mais avant même qu'elle puisse prendre parole, un petit argument s'entâma avec deux d'entre eux. Lucky remarqua bien que certains n'étaient pas à l'aise avec la situation... plutôt comprenable quand on apparait au beau milieu d'une plaine. C'était presque incomfortable comme situation...

Lucky: Si ça peut vous rassurez, nous n'avons aucune raison de vous faire de mal. Vous êtes en présence des deux êtres les plus pacifiste du monde! Mon nom à moi c'est Lucky Bell, une Paï'Kitt, d'où mon apparance! Nous sommes rarement vu des autres, et vous savez probablement pourquoi!

Dit-elle suivi d'un petit rire. Elle montra ensuite la jeune fée.

Lucky: Et voici Ignes Scintilla, fée de feu, tout autant rare à voir. Étrange que l'on soit dans la même demeure, non? Et pour répondre à ta question, Edwin, c'est qu'elle est plutôt gênée des étrangés. Mais ne t'inquiètes pas, elle saura se montrer plus sociable avec le temps.

Dit-elle en rapprochant Ignes encore plus près d'elle. Un petit moment passa et Lucky se tappa les pattes ensemble.

Lucky: Bon! Alors avec votre pique-nique je ne crois pas qu'il soit utile de vous servir quelque chose, à moins que les plus gourmands ne le désire vraiment. Mais entre temps il serait préférable que nous sachions tout de suite comment vous aider. J'aimerais bien vous laisser dormir ici, mais... nous ne sommes que deux, alors nous n'avons pas vraiment de lits supplémentaires pour les invités imprévus. Peut-être pourriez-vous m'indiquer le nom d'une ville ou un village que vous connaissez? On pourrait vous y mener~

Tout de suite Ignes tira sur son bras tout en regardant le groupe devant elle pour attirer son attention.

Lucky: Oui?

La Paï'kitt se baissa vers elle et la jeune fée lui fit signe d'approcher son oreille pour lui chuchotter quelque chose.

Ignes: Je crois pas qu'ils soient d'ici...

Lucky: Mais je sais ça.

Ignes se reprit dans son oreille...

Ignes: N-Non... Ils ne sont pas... de Zekassia...

Lucky cligna des yeux à quelques reprises avant d'enfin se rendre compte d'une chose... Elle n'était pas stupide, mais parfois il lui arrivait de simplement mettre certains détails de côté. L'apparance des gens lui importait peu et aider était ce qui comptait le plus. Mais ça la frappa... les apparances de ces individus étaient beaucoup trop différent des leurs, et elle n'avait jamais entendu parlé de personnes comme eux. Le problème semblait beaucoup plus gros qu'elle le pensait, et son air de joie se transforma en un air plus inquiet... et méfiant.

Lucky: ... D'où venez-vous vraiment?...



---------------------------



En entrant dans le casino il y avait un petit halle d'entrée dans lequel on pouvait venir déposer nos articles comme les sacs et manteaux. Une réceptionniste s'occupa d'accueillir les clients qui venaient tenter leur chance au jeu.

Réceptionniste: Bon retour à vous, monsieur le président!

Dit-elle bien heureuse. Elle vit ensuite Massy et Fenz arriver, et tout en gardant le sourire elle les accueilla aussi.

Réceptionniste: Bonjour! Bienvenu au casi- Oh oh oh, attendez un moment!

C'est à ce moment qu'elle remarqua le jeune zika.

Réceptionniste: On ne peut pas laisser entrer un enfant ici, c'est interdit! Grr, encore Mo qui se laisse aller...

Sato: Ça va aller, c'est moi qui les laisse entrer.

Réceptionniste: M-Mais-

Sato: Pas de 'mais', et soyez sans crainte. Je m'occupe d'eux.

La zika laissa donc passer les deux nouveaux arrivant, et Massy ne se gêna pas pour lui envoyer la main d'un signe victorieux. La réceptionniste se senti malaisée par la situation, mais si le président avait parlé, alors elle devait l'écouter. Sato enleva son manteau qu'il laissa à l'entrer avec son chapeau, révélant donc aussi ses cheveux courts et relevés de couleur foncé. Il fit signe à Massy et Fenz de venir et traverser le halle pour ensuite arriver dans une immense salle avec un plafond très élevé. L'immense salle était entourée de murs très haut avec des fenêtres en hauteur qui laissait entrer la lumière extérieur. Les couleurs allaient entre le doré sur les murs et le rouge au sol, le sol qui était recouvert d'un tapis pour le confort des pieds. La salle était remplis de tables de jeu, avec une section pour machine à sous qui roulait constament au cour de la journée.

Sato: Bienvenu au Casino de Magna! Le plus grand des casinos jamais vu!

Dit-il les bras grand ouvert. Fenz était impressioné par la splendeur de l'endroit. Lui qui croyait que ces endroits étaient bourré de gens dépourvus, il vit à quel point l'endroit était très bien entretenu et les gens qui circulaient et qui jouaient n'avaient pas l'allure de gens obsédé. Ils semblaient même bien civilisés.

Massy: Eh ben, c'est ici que le monde se ruine?

Sato: C'est ce que l'ont croit souvent des casinos, mais celui-ci est particulier. Notre clientèle n'est pas ici pour tenter de s'enrichir. Bien que cela soit une possibilité, ils savent qu'ils ne sont pas ici pour perdre leurs richesses. J'encourage les gens à simplement jouer, plutôt que d'utiliser ces instituts pour s'enrichir, et ainsi ce débarasser de ses dettes. Il y a beaucoup trop à perdre.

À ces mot Fenz baissa la tête... après tout il était ici exactement pour s'enrichir, bien qu'il avait des raisons pour le faire.

Sato: Mais ne t'en fais pas, mon ami. Tu m'as dit plus tôt que tu avais besoin de gemmes, et je suis prêt à te donner une chance d'en avoir. Après tout, je suis curieux de savoir à quel point tu peux être chanceux.

Aussitôt Fenz se remonta. Le président semblait être une bonne personne. Il le remercia sincèrement, et Massy commençait à perdre un peu patience...

Massy: C'est beau toute ces histoires, mais lui il a quelque chose à vous montrer, hein Fenz?

Fenz: Oh, euh o-oui...

Massy: Bon! Par où on commence, alors!

Dit-elle en se frottant les mains ensemble. Le président avait son regard sur les machines à sous qui étaient un peu plus loin dans la salle.

Sato: Et si tu débutais sur l'une de ces machines? Je ne te ferai pas jouer contre personne. Tu ne joueras qu'à des jeux en solo, et cette machine n'est rien d'autre que le hasard.

Fenz: D'accord.

Sato fit le premier à se déplacer en direction des machines suivi de Fenz alors que Massy prit un petit moment pour elle-même.

Massy: He he, il va gagner le jack-pot à l'instant, je le sens!

Se dit-elle avec un peu trop d'enthousiasme avant de les suivre aux machines. Une fois arrivé Sato invita le jeune Zika à prendre place sur l'un des bancs des machines, ce qu'il fit.

Sato: Tout ce que tu as à faire est d'insérer un jetton que je t'ai donner dans cette craque. Ensuite tu tires le levier pour partir les roulettes à l'intérieurs. Si trois symboles identiques apparaissent, tu gagnes un certains montant. Si le symbole du 'M' doré apparait trois fois, tu gagnes instantannément le gros lot.

Fenz hocha de la tête pour montrer qu'il comprennait, et inséra donc l'un de ses jettons dans la craque comme indiqué.

Sato: Prêt, mon ami?

Fenz: Oui... J'ai rien à perdre, pas vrai?

Sato: Si tu devais perdre je ne te demanderai rien. Si tu gagnes... alors tu remporteras la sommes gagné. Je ne te permettrai pas de partir ici avec moins.

Fenz: Okay... j'y vais.

Et il tire finalement le levier... la machine fait donc son jeu et les images roule avec la roulette interne. Un premier s'arrête sur un symbole de gemme de couleur bleu. L'instant d'après le deuxième s'arrête sur le même symbole, et ensuite le troisième qui... s'arrête aussi sur le même symbole. La machine sonne une petite clochette et au bas de celle-ci, beaucoup de jettons sortent pour atterir dans une trappe pour que Fenz puisse les ramasser. Le jeune Zika avait les yeux grands ouvert quand il vit la somme qui tombait. Il regarda le président, puis la pile de jettons, puis le président une nouvelle fois. Sato hocha lentement de la tête toujours en gardant ce même sourire que quand ils se sont vu la première fois à l'extérieur. Fenz avait la main tremblante tellement il avait de la difficulté à y croire, mais pour lui tout ça signifiait énormément. Massy elle souriait aussi, mais pour une autre raison. Elle avait peut-être tort pour le gros lot, mais elle savait très bien qu'il allait gagner. Quand Fenz fini de tout ramasser, Sato l'invita à en mettre un autre dans la machine. Le jeune Zika le regarda incertains.

Sato: N'ai pas peur. Un seul jetton n'est pas beaucoup. Et puis si la chance est réellement de ton côté, tu gagneras.

Massy: Fais moi confiance, si tu rajoutes un jetton dans ce truc, t'en ressort avec encore plus!

Fenz: Okay...

Et il y alla encore une fois. Il inséra de nouveau un jettons dans la machine et tira sur le levier... *DING*


Et plus ça allait, plus il gagnait. Fenz avait maintenant tiré sur le levier pour gagner plusieurs fois. Il gagna confiance en lui alors que la machine n'arrêtait pas de cracher des jettons qui plus tard le rendrait riche. Massy montra son enthousiasme à chaque victoire du jeune Zika et Sato était heureux pour lui. Le président lui fit essayer d'autres jeux aussi, tel que le black-jack et même la roulette en lui simplifiant les règles. À chaque jeu qu'il jouait, il gagnait. Tout au long de ses jeux jamais il ne perdait. Il arrivait parfois que certains clients vennaient pour voir le jeune jouer et gagner, et même les clients l'applaudissaient. Un peu plus tard, Sato invita Fenz à une petite table ronde avec des cartes placées au centre.

Sato: Tu as déjà gagné beaucoup. Beaucoup plus que n'importe qui qui a mis le pied dans cet endroit. Mais j'aimerais te faire essayer un dernier jeu.

Le président prit place à la table et commença à mélanger les cartes qui étaient au centre. Fenz prit sa place à l'autre bout de cette table.

Sato: Tu vas jouer contre moi.

À ces mots le jeune Zika fut prit par surprise. Les oreilles se relevèrent complètement sur sa tête et son visage exprimait de la peur.

Fenz: C-contre vous? Mais... vous m'aviez dit que je ne jouerais que des jeux seuls!

Sato: C'est vrai... disons que j'ai un peu menti.

Fenz: Pardon?...

Sato: Tu as une chance incroyable, Fenz. Je refuse de croire que tout était truqué. Tu as gagné à tout les jeux et tu n'avais aucun contrôle sur ceux-ci, donc je crois en ta chance exceptionnelle. Nous allons jouer à un jeu qui demande de la chance... mais aussi de l'observation et du jugement. Ça s'appel 'Bluff'. Je t'explique les règles. Nous allons chacun avoir 10 cartes en main. Le but sera de se débarasser de notre main entière en plaçant les cartes au centre. Celui qui commence place une carte au centre et dit à voix haute le numéro qui est dessus. Tu connais bien les cartes?

Fenz: O-oui...

Sato: Très bien. Ensuite chacun leur tour les joueurs doivent mettre une ou plusieurs cartes au centre qui suit le numéro placé. Par exemple, si j'ai placé un 'Trois', alors tu devras suivre avec un 'Quatre', et ce jusqu'au roi, pour ensuite continuer avec un ace, et ainsi de suite. Tu comprends bien?

Fenz hocha la tête, hésitant, mais il comprennait les règles.

Sato: Excellent. Maintenant, si un joueur ne peux pas placer une carte dans la suite, il devra en jouer une qui ne sera pas la bonne. C'est à ce moment qu'un joueur peut dire qu'il bluff. Si c'est réellement le cas, alors le joueur qui a déposer la carte doit prendre la pile entière qui est au centre. Si jamais la carte est la bonne, le joueur qui a fait l'appel doit prendre la pile de cartes. C'est comprit?

Fenz hocha de nouveau la tête en guise de compréhension. Et d'un coup de main, le président reposa le paquet au centre fermement!

Sato: Alors, es-tu prêt, Fenz?
Revenir en haut Aller en bas
mdsd95

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 22
Localisation : Monaco

MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Mer 5 Juil - 17:32

Le groupe était tout assis ensemble en attendant que leur hôtes trouvent une alternative à leur problème. Bien sûr, tout le monde s'attendaient à ce qu'ils dorment ici et que Lucky puisse trouver quelqu'un pour résoudre leur problème. Etant donner l'apparence de Lucky et de la présence de la petite fée, il était clair que c'était un monde en rapport avec la magie. Edwin observé de temps en temps Ignes par curiosité, la voyant craintif il espérait que cela s'arrangera le tempos qu'ils seront là. Cependant, le groupe déchanta quand la Paï'Kitt disait que ce n'était hélas pas possible qu'ils puissent passer la nuit chez elle. Et le malaise s'installa quand elle parlait de lui indiquait une ville ou un village, il était clair qu'elle n'avait pas compris qu'ils ne venaient pas de ce monde alors que Phil le savait...
"Euhm... je crois que vous n'avez pas vraiment compris ce qu'il se passe."
Herbert allait lui expliquer mais ce fût Ignes qui pris cette initiative, en tout cas en chuchotant. Le jeune lapin regarda alors les expressions du visage de la jeune Paï'Kitt et pouvait lire qu'elle était maintenant "contre" leur camps, il se devait de calmé la situation...

"Et bien d'un autre monde... Mokofauna ça s'appel, il y a pleins de gens comme nous, des humanoïdes comme Phil, Félix, Bruce, Edwin et moi ainsi que des humains comme Billy. Nous sommes des habitants plutôt pacifistes, ça arrive bien sûr des altercations entre nous parfois, mais rien de bien méchant."
Herbert mentait un peu sur leur race, bien que les altercations ne sont pas monnaie courante chez eux, les bagarres qu'elles produisent sont très violentes. Mais leur incroyable résistance et leur régénérations leur permet de tenir un moment avant d'être vraiment KO. Après quelques secondes, le jeune lapin préféra dire la vérité. Même si la confiance des demoiselles serait perdue, elles leur laisseront une chance pour leur honnêteté...

"Bon en fait c'est plutôt bien méchant quand on se bat, on mort on griffes on tape on utilise des armes au corps à corps tout ce qui nous tombe sur la main..."

C'est ainsi que le reste du groupe pris la parole pour calmer le jeu, même Bruce...
"M-mais chez nous on a des animaux ! On prend soins d'eux on les protèges."

- "Oui, même si certains peuvent parfois les chasser..."

- "C'est pas faux... mais on connais l'amour, la fraternité et la protection envers autrui !"

- "Oui oui ! Bien qu'une dispute peut finir en une bagarre... avec du sang et 2 ou 3 dents par terre..."

- "Euhm quoi c'est à moi ? Ok... et bien on... on euhm... en résumé on est gentil !"

Ce discours et ces petit commentaires laissèrent tout le groupe dans l'inquiétude, on voyait bien qu'ils étaient gênés, mais leur race n'est pas une race dîtes méchante ou cruel, elle peut se montrer sauvage si on les agressent et qu'on fait tout pour les tuer. Mais ce trait de caractère se retrouvent dans toutes les races existantes, si on veut les tuer, elles se défendront même si elles ne s'en sortiront pas. Herbert termina alors tout ça en disant...
"Voilà on est tous d'accord sur le fait qu'on n'est pas méchant, juste que si on nous fait du mal physiquement et mentalement... surtout physiquement mais mentalement ça peut arriver aussi... on peut se défendre et on ne veut pas que ça arrive, surtout que vous êtes charmantes."
Revenir en haut Aller en bas
jollythinker

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 28

MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Mar 3 Oct - 5:50

Le sourire revint sur le visage de la Paï'kitt. Elle porta sa patte à ses lèvres et ricana légèrement à la réaction des mokofauniens. Elle leur laissa le temps de se poser quelques questions si cela avait fonctionné.

Lucky: Excusez-moi, mais... je vous ai eu! Je n'ai jamais eu l'intention de vous soupçonner de quoique ce soit. Vous m'avez l'air plutôt bien, et mon instinct se trompe rarement.

Dit-elle suivit d'un clin d'oeil. Ignes ne semblait pas trop d'accord, riant subtilement avec malaise de toute la situation. La pauvre se tennait toujours le plus proche possible de Lucky... leurs descriptions honnêtes de leurs combats ne la rassurait pas un brin, et elle savait que Zekassia n'était pas un endroit tout à fait sécuritaire. S'il fallait que Lucky tombe sur leur mauvais côté, alors qu'arriverait-il?

Lucky: Mais bon! Trève de plaisantrie, il faut vous trouver un endroit où vous installer, sinon vous risquer de passer la prochaine nuit à la belle étoile, et qui sait? Vous pourriez faire rencontre avec la faune nocturne. Par contre elle n'est pas toujours accueillante~

La Paï'kitt se dirigea ensuite vers la porte sans en faire avis. Prise par surprise, Ignes s'empressa de la suivre pour rester à ses côtés, puis Lucky ouvrit la porte avant de se retourner vers le groupe de garçons.

Lucky: Vous n'avez qu'à nous suivre, je connais quelques endroits qui pourraient vous plaire. Tiens... vous aimez jouer?

À ces mots la jeune fée de feu leva la tête avec de grands yeux.

Ignes: Lucky non, tu sais qu'ils vont dire non...

Lucky: J'ai pas dit que NOUS allions y aller, ma chère.



------------------------



Sato fit glisser le paquet de carte pour qu'il s'arrête devant le jeune zika de nuit. Celui-ci mit la main dessus en sentant sa nervosité lui monter à la tête.

Sato: Je te laisse l'honneur de distribuer les cartes. Tu peux les brasser à nouveau si tu le souhaite. De cette façon tu pourras éviter que j'aille triché.

Fenz prit un moment, puis prit la décision de mélanger le paquet à nouveau, juste au cas... c'est comme si sa confiance envers le président c'était dissipée. Après tout, s'il perdait... Il s'arrêta un moment.

Fenz: Si... Si je devais perdre, est-ce que je perd tout ce que j'ai accumulé?

Sato: Ce sont les règles. Par contre si tu gagnes, tu doubleras ton gain.

Fenz se remit aussitôt à mélanger le paquet de cartes. Il sentit une main sur son épaule.

Massy: Tu perdras pas. C'est impossible. Même si le jeu n'est pas que de la chance... le mélange des cartes et la distribution l'est. Tu vas le démolir.

Elle se rapprocha ensuite de son oreille.

Massy: Avec ta chance les cartes seront tous en ta faveur... ne fait jamais appel à un bluff de sa part, c'est là que tu vas tomber dans son piège.

Lui chuchotta-t-elle. Sato regarda Massy, ayant entendu la première partie de ce qu'elle avait dit, et curieux de savoir ce qu'elle avait à lui dire pour la deuxième. Par contre, il ne flanchait pas. Il restait toujours avec le même visage, le même sourire.

Fenz était enfin prêt à faire la distribution des cartes. Il lança la première vers Sato et ensuite s'en donna une. Il continua, mais s'arrêta quand il remarqua que quelque chose avait changé autour de lui... une présence immense... en fait non, c'était la présence de plusieurs autres joueurs du casino qui s'étaient rassemblés autour de la table pour voir le jeu. Fenz regarda autour de lui intimidé par tout ce monde. Sato fit aussitôt signe à ces gens de prendre un peu de distance, remarquant l'inconfort que cela vennait créer chez Fenz.

Sato: Ne leur prête pas attention. Ils sont seulement venu voir ce qu'il se passe.

Dit-il en tentant de le rassurer. Fenz hocha lentement de la tête et se remit a distibuer les cartes. Le jeu était maintenant prêt. Le reste des cartes se retrouvait au milieu de la table et était déjà dans la pile à ramasser si jamais l'un des joueurs devait se faire prendre. Le jeu était enfin prêt et la partie pouvait débuter, mais...

???: Maître!

Hors de la foule sortie une Paï'Kitt qui alla rejoindre Sato. Elle était petite, avait une fourrure d'un brun très foncé avec quelques rayures orangées qui lui partait du dos, et deux de ces rayures était aussi sur chacune de ses joues. Ses cheveux était roux et courts, le derrière rattaché en deux petit pompons. Elle avait la couleur de ses yeux d'un doré qui ressortait énormément.

À la vue de cette nouvelle, Massy perdit rapidement le sourire et la pointa directement du doigt.

Massy: Hey! Pas de Paï'Kitt à ce match! Aucune assistance de ce genre permise!

???: Hein?...

Massy: Sato, si tu veux t'en prendre à Fenz, tu y vas sans manipuler la chance, sinon c'est moi qui fera une tournure des événements!

Fenz: Massy, qu'est-ce que tu dis?

Massy: Les Paï'Kitt sont des manipulateurs de la chance... il peuvent tout faire pour que tu sois malchanceux!

La Paï'Kitt se sentit mal accueillit par les mots de la gardienne et se colla sur le président avec un air triste et quelque peu apeuré.

Sato: Allons, allons. Il n'y a pas de quoi se faire du souci là-dessus. Tachi n'a rien à voir avec la partie que nous allons faire.

Massy: Difficile de croire un menteur. Elle sort, ou bien tout ce termine maintenant!

Sato: Auriez-vous peur?

Massy: Peur?

La gardienne baissa le doigt accusateur qu'elle avait.

Sato: Vous tennez tant à vouloir me prouver que Fenz est le zika le plus chanceux qui existe... qu'arriverait-il s'il devait perdre à ce jeu?

Massy: Ça n'arrivera pas!

Le regard du président dériva aussitôt vers Fenz.

Sato: Fenz, y'aurait-il une raison pour laquelle tu n'as jamais perdu?

Le jeune zika devenait de plus en plus nerveux. Sa main se dirigea lentement vers la poche arrière de son pantalon, là où il gardait sa carte de Fortuna, mais Massy l'arrêta aussitôt.

Massy: Okay, c'est bon! Vous voulez tricher, alors allez-y, utiliser donc la magie tricheuse de la Paï'kitt!

Sato: Je n'en ai jamais eu l'intention... je veux que cette partie soit joué de façon juste et honnête.

Massy: Dans ce cas... Fenz, reprends le tout et mélange à nouveau. Et toi la Kitt, tu ne fais rien, c'est comprit?

La pauvre Tachi hocha la tête avec crainte, tennant prêt d'elle une patte sur sa poitrine.

Sato: Tachi, ne t'en fais pas. Par contre je te demandes aussi d'éviter de contrôler la chance. Je veux qu'il joue avec la sienne seulement.

Tachi: O-Oui, je vois...

Sato: Tu es gentilles.

Fenz avait reprit le paquet de cartes ainsi que celles que le président lui avait remit. Il prit le temps de brasser de nouveau avant de tout redistribuer. Il remit ensuite le reste des cartes au milieu de la table. À ce moment Massy sentait qu'elle avait un meilleur contrôle. Elle pus voir la main que Fenz avait et fit un sourire narquois.

Massy: Que la partie commence...
Revenir en haut Aller en bas
mdsd95

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 22
Localisation : Monaco

MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   Dim 22 Oct - 13:39

Le groupe des garçons étaient plutôt surpris de la réaction de Lucky, ils s'attendaient à ce qu'elle se montre plus méfiante à leur égard et que cela se termine en conflit. Fort heureusement il n'en est rien, elle semblait même de bonne humeur à l'idée de rencontrer de nouvelles personnes venant d'un autre monde, voir d'une autre galaxie. Les plus réticents du groupe à savoir Bruce et Félix furent alors rassurés, cependant Edwin remarqua qu'Ignes avait peur d'eux. Il pense pouvoir aller lui parler durant le chemin, histoire qu'elle finisse par avoir confiance en eux. Quoiqu'il en soit, Herbert parla pour tout le monde...
"Bon tout va bien alors ! Si votre instinct ne se trompe pas alors c'est que vous avez sans doute raison. En tout cas, on peut dire qu'on a eu du bol de tomber sur vous."

Après cela, il était question de trouver un endroit où ils allaient pouvoir vivre le temps de rentrer chez eux... mais une fois de plus, le danger de ce monde inconnu fut évoqué.
"Oh super... il a fallut qu'on tombe sur un endroit où même les animaux nous veulent du mal..."
Dit Félix, inquiété.

"Ne panique pas Félix, pas accueillante de ne veut pas forcément dire agressive. Et puis les animaux sauvage de base même chez nous, il ne vaut mieux pas les approcher."
Billy tenta de le rassurer comme il pouvait.

"Mhm si tu le dis... en tout cas merci à vous mademoiselle. Et à votre ami aussi."
Le jeune dalmatien faisait allusion à Ignes.

Ensuite, il était question d'un jeu...
"Un jeu ?? Ah super pouvoir jouer ça va nous changer les idées ! Les chats sont très joueurs !"
Phil était heureux de pouvoir se détendre avec ses amis mais aussi avec ses hôtes.

"Mhm... tu as l'air d'avoir trouver ton homologue féminin Phil."
Bruce remarque cela, tout en restant ironique.

- "Oh c'est vrai ?? Peut-être que c'est une dimension parallèle où vous aussi vous avez vos version règle 63 !"

- "Hein ?? Euhm... règle 63 ??"

- "Bon bref, c'est super si on peut faire un jeu ensemble ! Ca va tous nous détendre. Par contre j'espère que c'est pas encore un de ces jeux où l'on doit se cacher pour éviter de se faire trucider par nos poursuivants, et nous dire ensuite que c'est juste pour rigoler..."
Herbert semblait faire référence à des situations étant arriver il y a fort longtemps.

De son côté, Edwin s'était un peu mis en retrait afin de parler avec Ignes...
"Ca va ? Tu as l'air d'avoir peur de nous."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aventure][Action][Drame] Les cartes du destin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meilleur jeu PC ou PSP du moment - Action aventure
» L'aventure n'attend pas ( ou presque ! )
» Vends Action Replay Game Cube avec carte mémoire de codes+cartes VIP
» Précision de cartes
» Warhammer Quest : le jeu de cartes

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP :: RP autres-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: