Forum RP

Le forum tranquille pour RP entre fan
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [aventure][crossover][duo] Quarujee-Mokofauna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
mdsd95

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 22
Localisation : Monaco

MessageSujet: Re: [aventure][crossover][duo] Quarujee-Mokofauna   Mar 18 Avr - 18:14

Edwin eu alors les réponses qu'il attendait, avec tout ces éléments il en savait un peu plus sur le comportement de Chérisa...
"Mhm je vois, j'aimerais un peu discuter avec elle, juste tout les deux. Histoire qu'on apprenne à mieux se connaître, je pense qu'on a pas mal de choses à nous dire. Et puis, c'est la petite soeur aussi non ? Moi je suis le petit frère, on peut partager nos expériences ! Moi je dois avouer que j'en ai un peu marre d'être considéré comme "Le petit frère de...", c'est vrai on dit jamais "Le grand frère de...", tout ça parce-que je suis arrivé après. Tu vois c'est un peu ce genre de choses que je pourrais parler avec elle, et puis elle pourra aussi connaître notre monde, comment on vis et... essayait encore et toujours de lui donner un peu d'espoir sur les humains, même si c'est perdu d'avance... en tout cas Poisarck je peux te dire à toi, que chez nous les humains sont justes. Bon il y a des humains stupides, comme des humanoïdes, mais on vit ensemble depuis la nuit des temps et ça n'a jamais posé de problèmes. Même si le racisme existe par chez nous, à ça on ne peut pas y échapper..."

Arriva la réponse de la Tocxine à propos de sa poitrine, alors qu'Edwin s'attendait plutôt à quelque chose d'intelligent et de bien construit de la part de Poisarck, bien qu'il s'agissait là d'un sujet assez pervers. Cependant, rien au monde ne pouvait prévoir ce qui allait suivre. Alors que la jeune Tocxine se leva...
"Où tu vas ?"
Demanda t'il en ayant une oreille se penchant se le côté.

Et qu'elle se rapprocha de plus en plus d'Edwin, qui commencé à se poser des questions...
"Poisarck qu'est-ce que tu fais... ?"
Cette fois ci, c'est la paire toute entière d'oreille qui se baissa en arrière.

Sous l’instinct, même s'il savait que c'était une amie, il recula légèrement par peur...
"Hé hé hé doucement là... on se calme je voulais pas t'énervé..."
Le sourire narquois de la jeune Tocxine aurait dût lui mettre la puce à l'oreille le lagomorphe. Et soudain l'évidence lui frappa au visage, du moins "LES" évidences. Edwin se retrouva la tête collée contre la poitrine de Poisarck, il ne pouvait pas tellement bouger car il avait en plus les jambes bloquaient par le poids de Poisarck sur lui. Mais en réalité, il ne voulait pas vraiment qu'elle se retire, il faut dire que ce genre de choses c'est bien la première fois que cela lui arrive, ou plutôt la deuxième fois car la Tocxine lui a déjà fait cela plutôt. Il n'entendait plus vraiment ce qu'elle disait par rapport à son anatomie, son silence était déjà parce-qu'il ne pouvait pas vraiment parler et puis il était comme qui dirait, dans "les vapes". Et une fois encore, une bosse apparût dans son pantalon, chose instinctif chez les garçons.

Alors que Poisarck se retira, il y avait autre chose qui confirma son excitation, mais quelque chose d'étrange... il toucha son nez...
"Qu'est-ce que... mais pourquoi je saigne du nez..."
Dit-il tout bas, il s'essuya vite fait avant qu'elle ne puisse le voir dans cette état, cela ne l'inquiétait pas des masses car il ne ressentait aucune douleur. Petit à petit, son érection s'apaisa et la bosse fini par disparaître de son short, évidement il ne pouvait s’empêchait de lâcher un commentaire à ce qu'il vient de lui arriver...
"Tu as... une drôle... de façon d'expliquer les choses toi, j'imagine pas si tu étais un garçon... tu m'aurais collé ton machin sur moi..."
Il était encore un peu sous le choc de ce qu'il venait de lui arriver...
"En tout cas maintenant c'est clair... vivement la prochai--... euhm pardon je voulais dire... rien rien, pourquoi j'ai dit ça moi ? Oublis ce que je viens de dire pardon !"

Il se secoua la tête afin de se remettre les idées en place...
"Bon plus sérieusement, du coup tu peux bouger tes seins comme tu le souhaite, ça j'ai bien compris... mais tu m'as parlé de manière plus détaillée de ton corps. Genre tes épines, à ce que je vois veut mieux pas se mettre juste derrière. Mais votre langage corporel est intéressant, comme s'asseoir sur le côté lorsque vous êtes enceintes, chez nous ça fonctionne plus ou moins pareil, jamais sur le ventre quand les femmes attendent un enfant mais elles peuvent bien sûr se mettre sur le dos comme elles n'ont pas de pics immenses derrière elles."

Il termina alors cette discussion par cette phrase...
"En tout cas, vous les Tocxines, et bien si beaucoup sont comme toi, on doit bien rigoler chez vous. Et au sujet de ta poitrine, et bien si quelqu'un mate, je crois qu'il sait ce qu'il attend... ou elle, comme vous m'avez dit qu'ici, tout est possible."

Afin de se changer les idées et si possible, mettre de côté cette situation embarrassante, il regarda le combat qui continuait de se dérouler en bas. Et là, Edwin prenait plus son pied à regarder, en effet les combats avec les armes ce n'était pas sa tasse de thé, à mains nues comme seules armes lui rappelait les vrais combat de Mokofauniens où ceux-ci visent les points vitaux de leurs adversaires. En plus, par leur incroyable résistance, un combat pouvait durer longtemps jusqu'à ce que la fatigue prenne le dessus, mais cela n'arrivait bien sûr que très peu, tout en restant possible.
"Là tu vois je me sens vraiment comme chez moi à voir des combats de ce genre ! Il manque juste une chose, utiliser des éléments du décor pour se battre, et oui chez nous ça peut faire très très mal ! D'ailleurs Bruce peut lui même t'en parler, il a déjà eu affaire à des racailles, bon ça lui est arrivé de se faire maraver, mais il s'en sort plutôt bien à chaque fois. Faudrait que tu voie ça un jour, après tu voir une brute se faire mettre à terre il n'y a rien de plus satisfaisant !"
Son attitude venait de changer en regardant ce combat, comme s'il avait envie de se battre, mais il faut dire que Edwin approche de la pré-adolescence et de ce fait, ses hormones commencent à se manifester. Mais le jeune lagomorphe n'a jamais eu idée d'attaquer des plus faibles que lui, il a plutôt tendance à s'attaquer à un adversaire qui le provoque après qu'Edwin est subit une défaite humiliante.

Il continua à suivre le combat, curieusement dans sa tête, il voulait que ce soit Chérisa qui l'emporte. Pourquoi spécialement elle ? Car en voyant Chérisa, le jeune lapin de 10 ans avait l'impression de se voir lui même, vouloir donner le meilleur de sois-même et ne supportant pas de perdre. Cependant, il ne savait pas si la flore était aussi mauvaise joueuse que lui, selon ce qui allait se passer, il aura sa réponse.
"Si Chérisa gagne, j'espère juste qu'elle ne va pas trop la ramener, parce-que j'aime pas les mauvais gagnant, toujours à se la péter... et après les gens s'étonne que je râle quand je perd et que je fra--... que je pars en boudant."
Revenir en haut Aller en bas
I.C. Night

avatar

Messages : 460
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 24
Localisation : Peut-être à Canterlot ou à Quarujee :D

MessageSujet: Re: [aventure][crossover][duo] Quarujee-Mokofauna   Jeu 20 Avr - 2:56

Personnages principaux :
Chérisa=#66CC00
Poisarck la "Chasseuse de Trésor"=#660099
Savoir Faire la "Techno-Minéral"=#663300
Cyandre=#CCCCFF / Size=10
Personnages Secondaires :
"Princesse" Câlinauvât=#FFE18F

Alors qu'Edwin expliqua qu'il allait tenter une conversation entre "petit" frère/soeur avec Chérisa, pour tenter de mieux la comprendre et espéré adoucir la haine pour Chérisa. Poisarck en avait rien contre, mais de là à supposé que Chérisa se sent en minorité fraternelle avec sa soeur c'est un peu fort. Elle fit signe qu'il fait ce qu'il veut, mais le prévenu que si il tente de lui dire qu'un être humain a des beaux yeux, c'est déjà très risquer d'aborder le sujet et donc qu'il devra être prudent avec ses choix de mot en face d'elle. Un enfant ou un adulte Chérisa ne fait pas la différence dans ses menaces.

"Mais lorsque tu l'auras je devrais être là pour éviter toute blessure. C'est une amie, mais elle reste une héroïne très dangereuse. Si jamais elle lève l'épée sur toi ou quiconque je veux m'assurer que la lame se dirige sur moi et personne d'autre."

Lorsque Poisarck a fini d'expliquer son corps, et comment il fonctionne elle avait remarquer le sang sous son nez qui était rester sur son pelage, mixer à ça il bafouillait ces mots. Elle se délecta de sa réaction même qu'elle riait de lui et de son comportement qui lui manquait à son contrôle. Elle était assez fière de son coup. C'est ce qu'elle voulait qui arrive et le pauvre lapin à répondu parfaitement aux attentes de la Tocxine.

"Hmm-hmm-hmm, vous êtes tellement facile ! Ça marche à tous les coups. Désolé chéris, mais une question comme ça, je devais y répondre de cette façon. C'est mon petit jeu, on sait pas quand ça arrive, mais quand ça tombe c'est toujours avec une-"

Elle pointa de la griffe la bosse d'Edwin.

"Agréable surprise~♥ Et si je serais un garçon je t'aurais simplement embrasser sur la bouche chéris. Il suffit juste d'être malin et viser la limite. Mais effectivement peu importe qui est ma proie, j'ose vraiment à faire ce genre d'humour. Heureusement, tu ne connais pas les Centocxins, des frères et sœurs de race qui me ressemblent, mais eux ils sont quadrupède seulement, mais ils ont deux membres de plus. Ils ont un langages corporel complètement différent du notre, mais ils ont un caractère assez semblable au notre. Tristement eux et nous sommes des espèces très rares, même de notre planète. Si on en rencontre tout comme toi je serais heureuse d'en voir. Toutefois, la seule autre Tocxine que je connais c'est ma mère. Mais je ne la connais que très peu parce que les Tocxins sont des races assez solitaire et débrouillard durant leur vie. Ma mère je ne la connais que pour combien de temps... une journée peut-être deux tout au plus. Après, elle m'a laisser pour ce qu'elle m'a appris et que je me débrouille. Beaucoup de Tocxins meurent jeune après la naissance à cause de notre façon d'être éduquer et..."

Elle regarde le ciel depuis la salle de combat.

"cette planète qui n'aide pas à la survie. La seule chose que je me souviens très bien d'elle et vivement, c'est le goût du lait qu'elle m'a fait boire. C'est un lait que je ne recommande pas à cause qu'elle détruit un système immunitaire en entier. Mais pour nous... c'est la base essentielle de la vie. Elle donne l'immunité sur pratiquement tout type de maladie et poison. Mais en échange, si on cherche à me soigner avec des sorts de soin, des potions ou des remèdes, pour moi cela en devient un poison. C'est d'ailleurs la seule type d'aiguille que je ne porte pas dans mes ailes et avec raison. Le simple contact me donne des maux de têtes, des étourdissement à en faire vomir, une perte définitive de ma force actuelle et une énorme difficulté à respirer. Et lorsqu'on se rétablit de ce genre de chose, notre rétablissement peux durée une à quatre semaines entière. Le plus long à reprendre c'est notre force, notre énergie. Tu as de la chance de m'avoir rencontrer Edwin chéris et je remercie ma mère pour m'avoir donner les bonnes leçons de cette vie. Le plus étrange, c'est que j'aimerais la revoir, elle et mon père.. Mais c'est très rare que cela arrive. Il y a une suspicion Tocxine qui dit que si un enfant Tocxin rencontre ses deux parents en même temps, celui-ci se verra d'une chance divine et les trésors qu'il trouvera en route seront toujours les plus valeureux. Mais même sans ça, je serait heureuse de les revoir l'un sans l'autre ou en même temps. Et je crois qu'ils seraient fières de moi que j'ai pu trouver le meilleur travaille au monde, rencontrer des amis qui sont fidèle et avec qui je passe du temps avec, notamment Savoir et Chérisa. Faire la connaissance de d'autres mondes comme le tien Edwin. La vie d'une jeune Tocxine n'est juste pas facile quand on a nos cinq premier centenaires. Les donjons sont tous au plus haut niveau de difficulté et on doit se débrouiller pour arriver à la fin de ces donjons en vie. Et le plus difficile ne sont même pas les créatures... mais les pièges qu'ils enferment. Beaucoup sont des pièges meurtrières et tu n'as qu'une chance pour passer. L'histoire la plus drôle là dedans c'est que le collier que je porte était mon premier trésor du premier donjon que j'ai fait. Mais je ne l'ai jamais porter jusqu'à ce que je trouve ce rubis. C'est tout de même fou ce qu'un objet peut faire lorsqu'on le trouve à notre goût. La raison principal pour laquelle j'ai voulu prendre ce rubis, était simplement parce qu'il reflétait la couleur de mes yeux. Mais j'ignorais complètement qu'il était aussi massif. Mais je voulais le ramener avec moi. Je te raconte pas la misère que j'ai eu lorsque je voulais l'apporter chez moi. Hm-hm~ Heureusement que j'étais déjà forte, car je crois que encore aujourd'hui je serais là-bas en train de tirer comme une folle sur ce trésor. Mais après, c'est là que tout a débuté, mon aventure je l'ai vu à travers ce rubis et je le vois encore. Je voulais que cet objet soit ma signature une représentation de moi que peu importe qui me regarde sache que cette objet, eh bien c'est moi. Oui on a notre drapeau que nous portons sur nous comme mon "Crâne de Cœurs". Mais ça, ÇA cela me signait bien. Même si il avait un poids hors du commun, je voulais le porter et ce collier m'a permis d'exaucé mon vœu. Avec son aimant spéciale, son métal très résistant et sa couleur or, il était fait pour ce genre d'objet. Mais au début, il était juste trop grand pour mon cou je devait le porter sur la taille d'abord, suivi par mes cuisses et finalement là où il est maintenant."

C'est à ce moment qu'Edwin s'agite sur la scène qui était plus intéressante, comme si elle ne l'était pas déjà. Il parlait de Bruce qui pouvait se battre contre plus fort que lui et que chez ils faisaient des vrais combat de catch où des combats où ils visaient les points vitaux. C'est alors que Poisarck se moqua de sa phrase.

"Oh bien sûr faire très mal... *ha-ha-ha* genre la grosse douleur. Ça ne m'impressionne pas choux. Particulièrement parce qu'ici tous les styles de combats sont permis. Jusque nous essayons de rester loyal sur notre adversaire. Lorsque c'est un duel, c'est un duel. Normalement personne ne s'ajoute lorsque c'est déjà engagé. Sinon pour s'assurer que la situation ne vire pas au désastre on active les orbes de combats comme celui utilisé dans le donjons plus tôt."

Elle en profite pour le regarder gesticuler. Puis subtilement elle donne une bonne pousser dans le dos et réponds en lui tirant la langue.

"Allez vas-y combattre ! Si tu en a tant envie~♥ !"

C'est alors qu'il se demandait si Chérisa allait sortir vainqueur de ce combat entre elle et Câlinauvât. Et si c'était le cas, qu'elle ne deviendrai pas un peu vantarde. Poisarck n'osa rien ajouter. Ce n'était pas nécessaire. À partir de ce moment, la Flore et le Xirfix s'observèrent dans les yeux. La princesse appuya sur la touche "suivant" de son marteau et attendit la suite de la prochaine piste. Mais avant qu'elle ne l'entend la piste elle appuya immédiatement sur le bouton "pause"

"Vous commencez à fatiguer Flore, ce ne serait pas préférable que vous vous rendiez ?

-JAMAIS ! *Huff-puff* je suis ici pour cette oeil *huff-puff* de cristal *huff-puff* et je l'aurais peu importe la manière que je vais devoir m'y prendre ! Même si je laisse ma vie, je le ferais si c'est le prix pour se le procurer !

-J'admire votre dévouement Héroïne, vraiment. Mais ce n'est pas avec les belles paroles que vous m'aurez. Vous faites de nobles promesses, et je ne peut le nier, mais pensez-vous que dire une telle promesse au niveau que vous êtes est vraiment une bonne chose ? Vous savez, je n'ai jamais eu le rôle de l'héroïne et je ne l'ai jamais demander non plus. J'ignore peut-être à quoi ça ressemble d'avoir autant de responsabilité sur les épaules. Mais je comprends une chose, ici à Mystrisaure on a tous cette même pression que VOUS vous vivez actuellement. On sait que c'est très difficile ce que vous vivez, mais écoutez moi ou du moins écoutez Mme Poisarck. Ce que vous faites en ce moment est complètement inutile, les être qui vivent ici sont très loyaux et la simple demande pacifique aurait évité bien des blessures. Je suis Princesse Câlinauvât et je sais ce que c'est de tenir un tel titre. S.V.P. Capituler...

-Vous pouvez toujours parlez, "princesse" mais vous n'êtes pas de ma seigneurie. Assez jouer et battez vous !"

Elle sort sa lame verte et le pointe vers la Princesse pour la dernière fois. Câlinauvât soupira et perdit sont sourire pour un court moment, elle semblait ne pas apprécier la tournure de ce combat. Elle regarde l'écran de son lecteur et afficha le titre suivant: "Knight of the Wind". Elle connaissait ce qui allait suivre. Elle dégainât son arme et se mit en position. Elle appuie à nouveau sur la touche "pause" puis elle ne fit qu'attendre l'approcher de Chérisa.

Musique Aléatoire III:
 
Après les quelques premières note, quelque chose de magique fit effet sur la Xirfix. Du vent, il y avait une bourrasque autour d'elle. La tornade était maintenant prête. Chérisa ne se laissa pas impressionné puis s'élança vers la Princesse. Mais à peine elle a bouger que Xirfix frappait le mur du son pour se propulser vers elle à la vitesse qui frôla celui du son. C'était trop rapide pour que Chérisa puisse parer un tel coup. Câlinauvât c'était posé sur l'épaule de la femme-plante pour lui balancé un coup sur le ventre qui la fit retourner à la porte. Après cette attaque elle reprit la même pose.

"S.V.P. Capitulez, je n'ai vraiment pas envie de vous blesser d'avantage..."

Chérisa ne voulait rien entendre puis fit un deuxième assaut mais en vain Câlinauvât n'avait besoin que d'une seconde pour esquiver. C'est alors que Chérisa fit prise par le vent de la tornade qui s'agitait autour de la princesse.

"Capitulez S.V.P., l'issu du combat est à votre défaveur, je n'ai pas envie de poursuivre le combat

-Fermez-la et combattez !"

Alors qu'elle reprenait le contrôle de ses mouvements malgré ce fort vent elle se dirigea pour percé mais Câlinauvât n'attendit pas pour balancer la bourrasque loin d'elle. Ce qui fit à nouveau perdre le contrôle de Chérisa et fit voltiger jusqu'aux escalier. Sur le balcon là où Savoir et Cyandre avait prit de la hauteur pour arbitrer et regarder le combat. Savoir arriva à rester ses pattes sur la terre ferme, mais la pauvre Allielfd en contre partie était presque en pleure pour ne pas lâcher sa prise vu la force du vent. Savoir attrapa sa partenaire pour la maintenir au sol qu'elle le remercia en essayant de sécher ses larmes. L'arbitre n'était pas surprise par la situation. Mais la situation était un peu difficile pour elle de juger. Heureusement Poisarck et Edwin eux ils étaient à l’abri de ce genre de chose. Mais alors que le combat était dans un issue prédictible, Poisarck remarqua l'ombre à l'opposé sur l'étage supérieure. Cette ombre agita les bras. Elle semblait encourager Câlinauvât et dansa presque sur la musique choisit. La Tocxine n'attendit pas la fin du combat pour la pourchasser. Elle sortie de la pièce à quatre pattes pour faire un super bond pour monter directement au premier étage et se retrouver sur le même balcon que l'ombre était. Selon ses oreilles elle avait prit l'une de ses portes, elle suivit donc ce qu'elle entendait pour poursuivre cette même ombre. Elle ouvra l'une des porte et remarqua qu'elle était maintenant dans un corridors... avec plus de porte. Mais sa bonne ouïe l'aida à se diriger vers le bruit suspect. Mais alors qu'elle courra à travers ce manoir, elle croisa la porte de la salle de trésor. La fenêtre permettais de voir un piédestal avec sur le dessus l’œil de cristal foudre qui attendait là. À ce moment elle remarque l'ombre à nouveau et tenta de lui parler mais elle avait à nouveau fuit vers une autre pièce, probablement sa chambre. Mais elle était fermé à clé. Elle retourna alors devant la porte de la salle de trésor et entra pour voir les autres trésor qui avait à l'intérieur. Du côté du combat, Chérisa se battra avec acharnement, mais Câlinauvât était visiblement trop rapide. Le moindre coup elle l'esquiva ou le parada, mais elle ne voulait plus porter de coups sur la femme plante. Tout à coup elle plaça sa main sur sa lame de sa hache. Son arme avait maintenant de la givre. Chérisa remarqua au dernier moment ce qu'elle avait fait et tout d'un coup elle visa juste à côté puis elle se trouva maintenant en position de défaveur. Elle était maintenant enrager, mais aussi en peine.

"Vous capitulez maintenant ? Je ne voudrais pas casser la seule arme que vous avez forgé vous-même... "

Elle appuie sur le bouton "arrêt" de son marteau ce qui fit arrêter les bourrasque que de vent. Chérisa lâchât son arme et se jeta dans les bras de la personne la plus proche et commença à pleurer. Elle donna aussi des coups ici et là, mais elle n'en pouvait plus.

"Je me rends. Je me rends. Je me rends. Je me rends.

-Chérisa a perdu le combat la maîtresse du donjon Princesse Câlinauvât conserve le trésor !

-Mais pourquoi j'y arrive pas... ? Pourquoi... ? Pourquoi je suis si perdante ?! Je suis supposé être celle qui sauve tout le monde. Pourquoi je n'arrive pas à vous vaincre ? Pourquoi je suis si inférieure ici...

-Chuuuuute laissez sortir votre pression, pour le moment vous avez besoin de souffle et de repos."

Alors que le combat prit fin, Savoir, Cyandre et par la même occasion Edwin rejoint les deux dualistes au centre.

"Vous avez bien combattues les filles, vraiment. Et Chérisa... tu sais, si cela peut te consoler, pour quelqu'un qui ne vient pas d'ici tu prouve vraiment ton titre d'héroïne il n'y a pas de doute là dessus. Mais c'est ton jugement qui te nuit sur tes combats. Pour être honnête, sans ça moi et Princesse Câlinauvât nous auront manger la poussière, pas vrai Pois--, Poirsarck ? Edwin sais-tu où elle est ?

-Comment ça ? Je croyais qu'elle était avec vous M. Edwin... Il c'est passé quelque chose pendant le combat ?"

_________________
"On my Business card, I am a corporate president.
In my mind, I am a game developer.
But in my heart, I am a gamer."
-Satoru Iwata

Et maintenant, tous les jours je vais m'en souvenir.

Test de personalité:
 

Acien test de personalité:
 

I Love you:
 
Revenir en haut Aller en bas
mdsd95

avatar

Messages : 1141
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 22
Localisation : Monaco

MessageSujet: Re: [aventure][crossover][duo] Quarujee-Mokofauna   Lun 5 Juin - 17:00

Après le point de vue de Poisarck sur une éventuelle discussion entre Edwin et Chérisa. Le jeune lapin répondit une fois de plus à la Tocxine...
"Sur toi ? Mais elle va te blesser. Je sais bien que tu as ce qu'il faut pour te battre, mais à ce que j'ai vu de sa lame... j'ai pas tellement envie que ça se termine mal. Tu sais je peux me défendre hein, je cours vite et je tape fort. D'ailleurs si cela ne te dérangerais pas trop, je pourrais te montrer ça plus tard."


Vint ensuite cette curieuse expérience qu'il venait d'avoir avec les seins de Poisarck. Il sentit qu'il y avait un petit peu de sang sur sa fourrure, il frotta un peu plus pour en enlever un maximum. Il a réussi à en enlever un petit peu mais on voit une légère couache rougeâtre sur sa truffe rose. Le jeune lapin souhaitait répondre aussitôt à ce qu'elle venait de faire..

"T'as une manière de-..."
Mais Poisarck pointa alors sa petite bosse, on peut dire que le malaise était omniprésent, du moins c'est ce que Edwin pouvait ressentir. Cependant, après que la Tocxine fini de lui donner sa réponse, Edwin donna la sienne en retour...
"Tu as une manière de présenter ça... original !"
Dans un ton comme s'il était choqué, mais plutôt satisfait.
"Pardon... b-bon en tout cas je saurais à quoi m'attendre à l'avenir si jamais je repose ce genre de questions... même si je dois dire que... en fait c'était pas désagréable du tout. Enfin je préfère ça, plutôt que tu m'embrasse sur la bouche, je risquerais de devoir suivre une thérapie pendant les 50 prochaines années si c'était arrivé."

Suite à ce léger "incident". La discussion tourna alors sur une espèce encore inconnu pour Edwin, des Centocxins. Mais aussi sur la mère de Poisarck. C'était une bonne façon pour le jeune lapin d'oublier un peu ce qu'il s'était passé, même si c'était un garçon, le fait de penser qu'à ce qu'il venait de se passer pourrait lui donner une réputation de pervers...
"Ce serait bien d'en rencontrer de ces espèces. Si tu dis qu'ils sont rares, alors c'est que j'ai déjà eu la chance de te rencontrer. Et apparemment comme sur ta planète ça se base sur de la chance, et bah si on est amené à y aller pendant cette aventure, et bah on pourra sans doute en voir comme on a tout les deux eu de la chance jusqu'ici !"

Le jeune lapin était en effet enthousiaste à l'idée de rencontrer ces espèces, il faut dire que ce qui ressemble de près à un centaure était plutôt impressionnant. Mais arrive le moment où Poisarck parlait de sa mère, ce qui n'était pas sans lui rappeler sa propre mère...
"Ca doit être triste quand même de ne plus revoir sa mère depuis très longtemps... et même son père. Comme tu dis si un jour tu les reverra, ils auront quoi être fier de toi. Et puis vous aurez pleins de choses à vous dire. Comme ma mère... je dois avouer qu'elle me manque beaucoup en ce moment, elle doit se faire énormément de souci elle et mon père à propos d'Herbert et moi. Mais je suis sûr qu'on reviendra sains et saufs, et si tu peux passer chez nous de temps en temps, je te la présenterais et à mon père aussi. Tu verras ils sont sympa !"

Il sourit à Poisarck malgré tout, sauf qu'on sentait bien qu'à l'intérieur de lui, ses parents lui manquait et qu'il souhaite énormément les revoir le plus tôt possible. Heureusement il n'est pas tout seul, son frère et leurs amis sont là, de plus est ils sont pour le moment en sécurité avec tout le groupe. Le jeune lapin regardait Poisarck plutôt pensive...
"Tu sais... à t'entendre, ne le prend pas mal surtout, mais on dirait que ta planète est un endroit horrible. Vous ne revoyez jamais vos parents, on peut mourir très jeune dans des donjons. Et votre survie dépend de votre chance, donc c'est un peu de l'aléatoire... bon après je suis sans doute mal placer pour donner mon avis car je n'y vis pas et chez moi on a pas les mêmes cultures. J'étais assez enthousiaste à l'idée d'y aller pour voir de plus près tout ce que tu m'a raconté, mais là... erf... ça me donne moins envie pour le coup. Enfin tu sais j'imagine que tu ne souhaite pas m'y amener pour ma sécurité, et je peux comprendre... mais ça j’imagine que c'est parce-que tu pense que je suis un gamin encore ?"

Le jeune lapin semblait un peu plus froid à ce moment là, chose pas très courante chez lui. Mais il faut dire que ces sujets délicats l'ont un peut briser le moral, pour un enfant il était lucide et pas aussi naïf que l'on pouvait le croire au premier regard. Afin de se changer un peu les idées, il retourna voir la scène de combat entre Chérisa et Câlinauvât, mais avant ça...
"Sinon, je tiens tout de même à te féliciter pour ton premier trésor, et chapeau à toi de l'avoir garder tout ce temps là."

Petit à petit, le jeune lapin repris goût au spectacle. Cependant l'avis de Poisarck envers les combats de chez lui ne lui faisait pas tellement rire et voyait ça comme une sorte de provocation...
"Hey !! J'te jure qu'on peut VRAIMENT se faire mal quand on veut ! Ne provoque pas trop un mokofaunien parce-qu'il peut vraiment s'énerver et t'aimerais pas voir ça !
Dit-il à haute voie, il semblait vraiment déterminé à faire honneur à sa race envers l'univers de Quarujee. De plus, lorsque Poisarck la poussa légèrement et l'invita à aller rejoindre le champ de bataille. Et alors...
"Tu veux que j'y aille ?! Ok ! Tu va voir tu m'as sans doute pris pour un gamin innocent que l'on sauve toujours du grand méchant pas beau, et bah je vais te prouver que j'en ai quand même dans le slibard !"
Le jeune lapin commençait alors à se diriger hors de la salle pour rejoindre le combat, mais sa conscience le rattrapa rapidement...

? : "Puis-je savoir ce que tu compte faire mon ami ?"

Edwin vis alors sur son épaule droite, un humanoïde parfaitement identique à lui. Cependant, il avait une aura d'un blanc pur ainsi qu'une coupe de cheveux parfaitement propre. Sa fourrure était également beaucoup plus pâle que celle d'Edwin, on pouvait également voir une chemise de couleur blanche. Le bas de son corps semblait être invisible vers à peu près les hanches tandis que sa voix était plus calme et posée.
"Oh non commence pas toi..."

- "Tu n'as tout de même pas l'intention d'aller te battre auprès de ces demoiselles ?"

- "J'ai envie de prouver à tout le monde que je suis capable de me battre !"

- "Edwin, Poisarck ne veut que ta sécurité et ton bien être, elle refuse même l'idée de te voir au sol entrain d'agoniser. Ou même de rendre l'âme."

- "Mais j'suis pas un gamin..."

- "Tu dis ne pas être un gamin, pourtant tu ES un enfant, tu as seulement 10 ans pour le moment. Et ton comportement s'apparente purement et simplement à de l'inconscience. Pourquoi vouloir à tout prix user de la violence pour montrer ta supériorités mokofaunienne ? Pourquoi ne pas simplement montrer ta sagesse ?"

- "J-je..."

Alors qu'Edwin comprenait que sa crise était stupide. Un autre personnage apparut sur son épaule gauche, cette fois c'était sa mauvaise conscience. Identique à lui encore une fois, sauf qu'il avait une coupe de cheveux plus rock'n'roll, une aura noire, des vêtements noirs ainsi que des mitaines de la même couleur. Sa fourrure était plus foncée que celle d'Edwin et on pouvait remarquait des cernes noires en bas de ses yeux. Sa voix était plus autoritaire et grave...
"Vas-y mon pote ! Fonce explose leur la tronche, prouve à l'autre bimbo aux gros seins que tu as des couilles !"

- "Mhm... évidement... tu es toujours là quand j'essaye d'amener Edwin sur le droit chemin."

- "Le droit chemin ?! Ces des conneries ça ! On s’ennuie sur le droit chemin ! Nan nan c'est mieux le chemin où on fonce dans le tas sans réfléchir !"

- "En faisant cela, notre pauvre Edwin ne sera plus lui même, et il risque de se tuer ou de blesser quelqu'un."

- "Ils font quoi les mokofauniens à ton avis du con ? Ils se comportent comme des bonnes sœurs ? Ils se battent ! Ils défendent leurs honneurs !"

- "Bien que je ne conçoit pas ce comportement, je ne peux rien contre les gênes... cependant Edwin n'est pas chez lui ici, il doit suivre les règles et montrer qu'il est bien éduqué par sa famille."

- "Ses parents sont pas là on s'en branle ! Il peut faire ce qu'il vaut maintenant ! Et on s'en fou des règles, les règles sont juste là pour nous dresser comme des petites pucelles ! Fonce Edwin ! Va te battre avec la plante et la lapine !"

- "Edwin, ne fait pas ça... ne t'abaisse pas à ce niveau, tu vaux mieux que ça mon garçon..."

*Le jeune lapin resta quelques instants sur place, il réfléchit encore puis donna son verdict...
"Non..."

- "Non ?"

- "Non quoi ??"

"Non, je n'irais pas me battre avec elles..."

La bonne conscience d'Edwin sourit et répondit...
"Sage décision Edwin."

- "Pfffff, vous êtes chiant ! Tain' Edwin t'abuse là, crois moi la prochaine fois si tu m'écoute tu va prendre ton pied !"
Bien sûr sa mauvaise conscience était très déçu d'Edwin, elle disparut après cette phrase.

- "Et toc mhm mhm !"
Curieusement, la bonne conscience narguer la mauvaise de sa victoire et disparut aussitôt. Après cette altercation, Edwin rejoignit Poisarck et lui présentait ses excuses. Tout en gardant les oreilles baissées, montrant bien qu'il se sens honteux...
"Désolé de m'être emporter Poisarck... j'étais... pendant un petit instant assez tendu. Mais là ça va mieux, disons que je me suis rappelé de ce qui était bon et mauvais. Et me battre avec elles ce n'est pas vraiment bien. J'espère que tu ne m'en veux pas et je suis près à me rattraper le plus tôt possible si jamais tu es déçu de mon comportement."

Il espérait alors que la Tocxine ne lui en voudrait pas trop à la suite de cet petite dispute. Mais Poisarck était plutôt préoccupé par autre chose, une ombre qu'elle a vue et qu'elle se décida à suivre. Le jeune lapin se retrouvait donc seul pendant un moment avant d'aller rejoindre l'endroit où se déroulait le combat, maintenant terminé. Il vit alors Chérisa comme il ne l'a jamais vu jusqu'ici, triste et en larmes. Et soudain, il se vit lui même comme il était tout à l'heure... fonçant dans le tas, ne réfléchissant pas à ses actes et près à aller jusqu'au bout. En voyant cela, Edwin pris le risque de s'approcher d'elle et de lui tapoter légèrement l'épaule tout en la consolant...
"Allons... tu n'es pas nulle... tu es forte... tu es même très forte... tu manque un peu d'entraînement... ça arrive de perdre..."
Edwin ne semblait pas vraiment confiant, ce qui le rendait peu crédible, il souffla un coup et recommença...

"Aller calme toi. Tu n'es pas nulle du tout, tu est très forte même. Ce dont tu as besoin c'est de l'entraînement, et ça arrive à tout le monde de perdre. Dit toi que si tu gagné tout le temps, même étant un héros, ce serait trop facile et laçant non ? Un héros à toujours de la difficulté, il peut perdre une bataille mais pas la guerre."
Cette fois, il était plus sûr de lui et moins effrayé de la réaction de la flore, qui était à fleur de pot à ce moment là. Alors que les filles se demandait où était passé Poisarck, il répondit...
"Elle est partie chassé quelqu'un. Enfin elle a vu une ombre et elle a décidait de la suivre... et pendant le combat, je me suis un peu emporter après elle, mais c'est rien c'est réglé. Mais dîtes moi princesse, vous n'avez pas un frère ou une sœur, ou un parent ? Si c'est le cas, peut-être que l'ombre c'était l'un d'eux."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [aventure][crossover][duo] Quarujee-Mokofauna   

Revenir en haut Aller en bas
 
[aventure][crossover][duo] Quarujee-Mokofauna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Nouvelle aventure, nouveaux horizons
» La fabuleuse aventure du mage Bwork Grip Souh
» Si j'était un personnage de jeu d'aventure je serais ...
» Wallace et grommit en jeux d'aventure!!
» Petit projet : "Une Aventure de Lucie"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum RP :: RP autres-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: